Earth On Faya – « Data 1999-2002 »

Data 1999-2002[Album]
01/11/2002
(Autoproduit/Autoproduit)

Cela fait maintenant quelques années que le collectif Earth On Faya, mené de mains de maîtres par le concepteur musical Di Waize, écume les mix tapes à l’approche musicale personnelle et crédible. « Data 1999-2002 » revisite le travail du collectif sur ces quatre dernières années et force est d’avouer que Earth On Faya a de beaux jours devant lui

Au commandement, Di Waize qui parvient une fois encore a proposer subtilement à ses nombreux officiers des versions aux fortes influences hip hop, soul, reggae, ou dub. Si les invités étaient plus nombreux sur les productions précédentes, on appréciera presque que les cinq membres du collectif se suffisent à eux mêmes pour une homogénéité totale plus flagrante. Au programme, vingt morceaux pour une heure et quart de compositions efficaces. Tout commence par une courte intro hip hop/soul made in Di Waize, que l’on retrouvera régulièrement en solo lors de ce « Data 1999-2002 » pour de brèves apparitions ou pour un morceau massivement dub (« Dubbin Extra »), ou encore lors d’un furieux « Lost Bread » pas si éloigné que cela du sulfureux hip hop/soul de RJD2. A ses côtés, les adeptes Soooleman (aka Shortmightyhighfreaks, L’Omega Vercin, Sticken Ta Magmah, ou encore Spectrum) et Mothaphocus qui s’appliquent à poser leurs verbes emprunts d’images éloignées des stéréotypes du hip hop français. Le premier s’avère plutôt très intéressant sur « Tresse Sur Un Long Cou… », « Je Réapprendrai à Marcher », « Protection De Soi Et Des Siens », et « Confondus, Autant l’Un Que l’Autre » avec des textes emprunts de fortes influences cinématographiques allant de la science-fiction à l’héroique fantaisie, tous comme ceux de Mothaphocus, que l’on a récemment pu entendre sur le dernier album de Tue Loup, particulièrement efficaces sur « Loveless » et « Le Corbak ». Notons que le duo se retrouve rassemblé sur le très expérimental « Mass Asilum », aux voix saturées et à la version lorgnant vers l’electro. Viennent s’ajouter aux activistes Don Paco, apportant une touche hip hop/ragga sur « Enfants Poussières », et Yeama amenant une variante hip hop et une touche de féminité dans cette production bien poilue. Concernant les versions, nous retiendrons plus particulièrement « Tresse Sur Un Long Coup… », la très reposante « Oré Téni », l’évolutif hommage « Jour Jr Aujourd’hui Comme Hier », le planant « Le Corbak », « Protection De Soi Et Des Siens » très dubisant tout comme le final « Dr Strange »

Ayant compris que devant le peu d’ouverture d’esprit des maisons de disques, il fallait prendre ses parties génitales à deux mains pour avoir le droit d’exprimer ses talents musicaux et s’exposer au plus grand nombre, Earth On Faya accouche là de sa meilleure production. Rempli d’une imagination sans borne laissant la part belle à la tendance schizophrénique de ses membres, ce « Data 1999-2002 » sera pour vous le meilleur moyen de rentrer dans ce monde en marge des fuckin musiques commerciales. En attendant qu’une réelle âme artistique reconnaisse enfin la valeur du travail accompli..

Achetez sur :

  • Achat sur WaxExpress
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire