Engine Down – « From Beginning To End »

From Beginning To End[DVD]
01/07/2008
(Lovitt/Import)

C’était le 13 juin 2005 exactement, nous vous annoncions tristement la fin de carrière d’Engine Down, un des groupes les plus influents de la scène indépendante américaine post Fugazi, alors qu’il était en pleine ascension. En effet, le quatuor de Richmond (Virginia) venait tout juste de quitter Lovitt Records, son label de toujours, pour l’institution Lookout chez qui son dernier album éponyme venait tout juste de voir le jour. Fauchés en plein vol, certainement minés par la dure vie de musicien indépendant qu’ils auront choisi malgré quelques sollicitations de majors, les quatre ont donc décidé en 2005 de mettre un terme à presque dix ans de bons et loyaux services

Mais il fallait le faire de la plus belle manière, en allant saluer son fidèle public américain via une ultime tournée qui servira de fil rouge à « From Beginning To End », ce dernier testament, cette archive incontournable, ce DVD qui restera définitivement, bien calé entre chacun de leurs albums. A travers ce dernier périple, et par le biais de discussions filmées, de témoignages d’autres combos (Sleepytime Trio, Q And Not U, Dismemberment Plan, These Arms Are Snakes, Explosion In The Sky…), le groupe revient sur son histoire, sa formation, le passé musical de chacun de ses membres, les différentes tournées (européennes comprises), les enregistrements, les anecdotes (le vol du van notamment qui aura certainement contribué à cet essoufflement général soudain), les délires divers et variés… Le tout avec assez de profondeur pour mener le visionnage au-delà d’une grosse heure

Et le contenu de ce DVD ne s’arrête pas là puisque, outre les éternels bonus (galerie photo, clip, vidéos web…), Engine Down offre l’écoute de deux titres rares, mais surtout la captation vidéo intégrale de son ultime concert dans sa ville de Richmond. Près d’une heure et demie d’images, ou le groupe résume sa discographie, jusqu’à ce « Rogue » ou il lâche toute l’énergie qu’il lui reste, bien conscient de faire résonner ses ultimes notes. Une fois la salle rallumée, les amplis éteints, Engine Down est nu, et clôture cette belle histoire sur des sourires, comme si de rien n’était. Et pour cause, ces quatre potes, musiciens aussi humbles que leur carrière fait encore l’unanimité, n’ont jamais oublié leurs motivations principales: vivre une belle amitié en faisant de la musique et en voyageant ensemble. Mission réussie. Pour eux, il n’en fallait pas plus. Fin

Voir les quatre trailers ici.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire