Burn To Shine – « Portland, Or. »

Portland, Or.[DVD]
01/08/2006
(Trixie/Import)

Washington, Chicago, maintenant Portland, Brendan Canty (Fugazi) et sa série « Burn To Shine » continuent de visiter les Etats Unis en long et en large, toujours à la recherche d’une maison vouée à disparaître, afin d’y accueillir quelques représentants de la scène locale. La fine équipe a cette fois posé valises et caméras dans l’Oregon en mai 2005, plus précisément dans la demeure d’une vieille dame décédée ayant laissé son bien. Le cadre est plutôt accueillant, tout pour permettre aux douze protagonistes du jour, choisis par Chris Funk des Decemberists, de donner le meilleur d’eux-mêmes, dans un cadre intimiste et quelque peu original. Tour à tour, le punk des Thermals, le rock popisant du duo Quasi, le rock vitaminé de The Planet The, le registre original de Mirah (violon, accordéon, chant, contrebasse), Sleater Kinney accompagné de la batteuse de Quasi, le surprenant groupe de jeunes adolescentes The Ready, les très bons rappeurs de Lifesavas, la pop de The Shins et des Decemberists, la noise de Wet Confetti et enfin le disco punk de The Gossip, contribuent aux tremblements des murs annonciateurs de destruction. Comme d’habitude, l’image est particulièrement soignée, les plans caméra sont nombreux, les images bien choisies, et le son impeccable. La prochaine destination est à ce jour inconnue, mais chez Trixie, tous les chemins mènent aux frissons…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire