Dubmatix – « Atomic Subsonic »

Atomic Subsonic[Album]
26/02/2007
(Silencio/Nocturne)

Avec son premier album « Champion Sound Clash » sorti en 2005, Jesse King aka Dubmatix s’est largement imposé comme le représentant du son jamaïcain au Canada où son studio « The Dub Factory » voit défiler depuis quelques temps des grands noms de la scène roots et nu-roots. Revendiquant un attachement profond au dub lourd de King Tubby et au reggae-roots des seventies, Dubmatix revient aujourd’hui avec « Atomic Subsonic », qui regroupe une série de connexions avec plusieurs chanteurs jamaïcains, des mythiques Freddie Mcgregor et Fred Locks au talentueux Anthony B

« Atomic Subsonic » se présente ainsi comme une modernisation intéressante du vieux dub jamaïcain, qui semble trouver un nouveau souffle sous le contrôle de Dubmatix. Jouant des effets digitaux et des infra basses dans une juste mesure, le Canadien forge son style tout en veillant à ne jamais trop s’éloigner des racines du genre. Des morceaux enjoués aux frontières du rocksteady (« Repatriation », « Jump & Twist ») se mêlent à des versions plus roots, aux riddims classiques mais efficaces. Si le featuring avec Freddie Mcgregor (« Senseless Killing Dub ») est une des perles de l’album, on ne peut malheureusement pas en dire autant de celui avec Anthony B (« Who A Di Boss Dub »), qui ne procure vraiment pas grand chose… Bizarrement ce sont les collaborations les moins prestigieuses qui s’avèrent les meilleures. On retiendra surtout le featuring avec le chanteur canadien Treson (« Dirt, Dust & Sand », qui est sans conteste au niveau des plus grands tubes « roots and culture »), ou le conscient « Rough Times », featuring Howie Smart, faisant ressurgir le temps d’un morceau le fantôme de Bob Marley. Pour finir, Dubmatix nous montre qu’il sait être un brin plus audacieux en nous offrant dans « My Selecta » son petit mix perso, qui s’aventure aux confins de l’électro et du hip-hop..

S’inscrivant entièrement dans la continuité de « Champion Sound Clash », peut-être pourrait-on reprocher à ce nouvel opus de tendre un peu trop vers le « déjà entendu »… Mais il semblerait que la volonté de Dubmatix soit de rendre le dub accessible à un plus large public et non de produire un son élitiste strictement réservé aux oreilles avisées. Notons au passage la qualité irréprochable d’enregistrement et de mixage, faisant de cet « Atomic Subsonic » un album soigné, fluide et agréable à l’écoute. Si ce n’est sûrement pas l’album reggae-dub de l’année, autant dire que ce nouvel opus, par la fraîcheur qu’il dégage, accompagne fort bien l’arrivée du printemps..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire