Don’t Look Back – « Brighter »

Brighter[Album]
04/10/2005
(Noisedigger/Differ Ant)

Avec « Drunk In Your Arms », son premier album, le combo de Valence s’inscrivait sans mal parmi les plus solides formations post rock hexagonales. Une étiquette qu’il n’a pas véritablement apprécié. Voilà pourquoi « Brighter », nouvelle mouture, va un peu plus loin, profite encore plus de l’émotion dégagée par ces musiciens, géniteurs d’un rock passionnant, imprévisible et encore une fois incroyablement mature. Du coup, les références s’éloignent et Don’t Look Back endosse fièrement le costume de groupe établi, bien dans ses pompes, même si sa musique pourrait aisément dégager une sensation de mal être. L’expérience acquise semble clairement payer ici: trois sessions studio, des tournées en compagnie de A Silver Mount Zion, Karaté, ou Tantrum ont offert au quatuor un capital confiance qui transparaît aujourd’hui à l’écoute de ce deuxième opus, quasi instrumental puisque le chant fait pour la première fois son apparition comme sur « Six Feet Under The Ground », « Farewell To The Bright Side », ou « Kids Got Shadows In Their Eyes »… Donc, pas chiant pour un sou. Car, même si le quatuor semble peiner à s’échapper de la classique et récurrente intensité croissante, chaque titre possède un relief, des enchaînements de plans qui font que la diversité est omniprésente et permet par exemple à Don’t Look Back d’effleurer quelques notes avant de laisser rugir, sans prévenir, des guitares noisies. Et tout cela en quelques secondes. 10 titres en presque une heure, largement de quoi entrer dans cet univers aux multiples facettes, dans ce sublime paradoxe de vous tendre les bras avec un grand sourire comme pour mieux vous emmener dans un monde clair-obscur. Une excellente et déroutante confirmation.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire