Doniki – « Radikal Expressions »

Radikal Expressions[Album]
02/05/2006
(Makafresh/Discograph)

Avec la sortie de ce premier album solo de Doniki, ce sont les activités de Soundicate qui s’élargissent encore un peu plus. Ce fut d’abord Makasound, désormais connu pour ses excellentes rééditions, puis Inna De Yard, série concept orientée sur des sessions acoustiques, Black Eye (ayant sorti les disques de Steve Newland et Winston McAnuff) pour enfin ajouter Makafresh, nouvelle division apparemment portée sur le roots moderne. Et c’est donc justement sur celle-ci que voit le jour « Radikal Expressions », ledit dit album de Doniki produit par l’équipe de Kariang, alors que le bonhomme a sorti son premier single (« Hicky ») en 1985. Entre temps, il tourne aux Etats Unis avec le Dj Merciless, sort un autre single (« Trod On ») sur Startrail, un album en duo avec Steady Ranks (« Give Thanks And Praise ») qui aboutira sur une tournée mondiale, participe aux travaux de Pierpoljak (« Never Dis a Rastaman »), Sizzla (« Sizzla And Friends ») et Anthony B (« Street Knowledge »). Autant dire que Doniki s’est longtemps fait la main jusqu’à ce que se présente cette opportunité, cette main tendue de la part de Makafresh qui le fera enfin s’affirmer parmi les virtuoses du reggae moderne. Pour « Radikal Expressions », le Jamaïcain s’est entouré de quelques musiciens de haute volée, Leroy Wallace, Dean Fraser, ou Earl Chinna Smith pour n’en citer que quelques-uns. De quoi poser sereinement sa voix intense et captivante sur cette petite quinzaine de titres imprégnée d’une âme certaine et à la production léchée mais jamais exagérée comme pour la sauver de cet océan actuel de reggae digital plutôt indigeste. Du roots à la sauce contemporaine, fièrement représenté par les excellents « Eretrians », « Natural Is Jah Mystic », « Poor Man (feat Kulcha Knox) », ou « Jah Children », qui laisse aussi la place à quelques titres atypiques (« A Little Love » proche du registre hip hop, le dubisant « Things To Do » et l’acoustique « Stand Up » qui, même trop produit, aurait pu être tiré de la série Inna De Yard). Makafresh tient donc toutes ses promesses, notamment celle de nous faire découvrir quelques artistes à la médiatisation bien méritée. Vivement conseillé…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire