Does It Offend You Yeah? – « You Have No Idea… »

You Have No Idea...[Album]
14/04/2008
(Virgin UK/Emi)

You have no idea de qui peut bien être Does It Offend You Yeah?, et vous ne savez absolument pas what you’re getting yourself into… Il faut dire qu’avec un tel nom de groupe et un titre d’album comme celui-là, on peut s’attendre à tout et n’importe quoi, mais surtout à quatre Anglais à la prétention sans borne, se menottant volontairement quelques boulets à chaque cheville. Pourtant, Does It Offend You Yeah? partait plutôt dans la bonne voie, bien défendu par le label Kitsuné, jamais en reste en termes de crédibilité et de musique électronique de qualité. On se sera ainsi longtemps abreuvé du très bon remix de « Let’s Make Out », présent sur la compilation « Kitsune Maison vol.5 » et dont on retrouve l’original sur ce premier album

De quoi se plaint-on alors? Du fait que la masquarade n’aura pas duré très longtemps. Il nous aura fallu véritablement que quelques jours pour que la musique édulcorée du combo, bien calée entre Justice, Klaxons et la clique DFA, ne tourne à l’écoeurement. Comme ce fut le cas d’ailleurs pour une ribambelle de groupes désespérément en quête de tubes immédiats, oubliant trop souvent le principal: une personnalité qui leur permettrait de marquer les esprits et perdurer

Tout ce qu’il manque, en gros, à Does It Offend You Yeah? qui, incontestablement, aura très vite tout compris de la recette de ses jeunes ainés: faire crier ses guitares à la façon des cuts saturés du duo EdBanger (« Battle Royale », « Weird Science »); reprendre le côté rétro futuriste des Klaxons (« Dawn Of The Dead », « Being Bad Feels Pretty Good » et surtout « Epic Last Song »); faire planer l’ombre chère des Daft Punk aussi bêtement que de nombreuses formations rock des nineties, dont on ne se souvient même plus aujourd’hui, ne juraient que par Nirvana

Du coup, hormis quelques tubes aussi efficaces que téléphonés qui, pris en dehors de leur contexte, pourraient marquer toute une génération (« We Are Rockstars », « Doomed Now »); d’autres titres sauvés in extremis par des instruments parvenant de temps en temps à faire succomber le dancefloor grâce à une énergie soudainement décuplable (« With a Heavy Heart »); rien ne vient hisser Does It Offend You Yeah? parmi ces groupes dont on se souviendra longtemps, et après lesquels on court finalement

Le flou autour de ce « You Have No Idea What You’re Getting Yourself Into » se dissipe alors rapidement, découvrant peu à peu un groupe composés de génies opportunistes, de suiveurs réactifs qui en laissent certains débrouissailler le chemin, d’autres se perdre à l’emprunter, avant d’en tirer eux-mêmes des enseignements tout à leur avantage. Un petit manège qui, s’ils étaient seuls dans ce cas, pourrait provoquer quelques étourdissements. Là, la coupe est pleine, et on se dit qu’il va falloir que ces jeunes fainéants aux dents longues arrêtent très vite de nous prendre pour des pigeons. Sinon, tant qu’ils joueront à ce petit jeu, on prendra un plaisir démesuré à leur chier sur les épaules..

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire