Doctor Flake – « Intervention Chirursicale »

Intervention Chirursicale[Album]
01/10/2005
(Zoo Records/Autoproduit)

Comme beaucoup de producteurs underground actuels, Doctor Flake ne vient pas de l’électronique. Plutôt rude boy en 1996 lorsqu’il découvre la joie des platines, il approfondie rapidement ses connaissances en matière de dub anglais, de jungle et de drum n’bass. Zion Train, Iration Steppa, Dub Syndicate, Chemical Brothers, ou Alec Empire le mènent alors vers le trip hop de Troublemakers, Massive Attack ou Portishead; l’abstract hip hop de Shadow, Krush, Funkstorung et Rjd2; ou le rock et le rythm n’blues. Parcours classique me direz vous. Ce n’est qu’après six ans passés à se construire une culture musicale complète que Flake se jette à l’eau avec sampler, ordinateur et platines comme seules bouées

Son travail de sample minutieux s’entend sur « Intervention Chirursicale », son premier album aux couleurs nettement abstract hip hop et trip hop, presque cinématographiques. D’ailleurs, les références auraient pu être plus suggérés, comme sur « Promenons Dans Les Bois » et ses dialogues tirés de « C’est Arrivé Près De Chez Vous », ou sur « Requiem For A Drum » à l’allusion sans équivoque. Dommage car cela laisse penser (comme certains morceaux trop répétitifs et en manque de relief, ou cette impression de remplissage puisqu’on se serait bien passé de quelques titres) que Doctor Flake aurait pu bluffer tout son monde s’il avait plus réfléchi son oeuvre et atteint constamment le niveau des « Amélie », « Gipsychic » et « Abstraction »

Pourtant, « Intervention Chirursicale » ne sent pas le bâclé, mais s’avère juste être une très bonne entrée en matière et l’éclosion d’un réel talent. Flake fait forte impression, squatte ainsi le dessus du lot et fait partie, sans contestation possible, de cette génération de producteurs à venir, qui couve naturellement et régulièrement une poignée de poussins dont quelques uns seulement parviennent à percer. Sur ce premier opus, le Doctor Flake est de ceux là, l’atout crédibilité en plus. Mais beaucoup moins que lors de la prochaine consultation

Ecoutez un extrait sur le site de l’artiste

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire