Django Django – ‘Born Under Saturn’

Album / Because / 04.05.2015
Magie électro-surf

Voilà une bien belle confirmation. Très attendu par ceux qui, en 2012, avaient été ébloui par un premier essai marquant, le deuxième album des Anglais est une grande réussite. Ne vous attendez pas à être surpris pour autant: la recette gagnante du premier est ici une nouvelle fois appliquée, contribuant, à défaut d’innovation, à définitivement instaurer un son Django Django.

Dès les premières notes de ‘Giant’, on sait en effet où l’on a mis les pieds: sur un terrain de jeu immense où se mêlent à merveille la voix caressante de Vincent Neff, des rythmiques tout à la fois tribales et électro, des guitares surf et psychédéliques… Trois ans après leur entrée fracassante sur la scène indie-pop, les quatre britanniques y reviennent donc armés de cette même volonté de proposer un son unique en son genre, fruit d’influences diverses. Certes, on pourra reprocher à ce deuxième album quelques longueurs. Mais dans l’ensemble, quel bonheur! ‘Found You’ est un mix de trouvailles plus excitantes les unes que les autres (un güiro + un orgue + une grosse ligne de basse = un morceau d’anthologie); ‘First Light’, single taillé pour la transe et les stroboscopes, est d’ores et déjà l’une des chansons de l’année et peut-être la meilleure du groupe à ce jour; ‘Pause Repeat’ oppose un piano sautillant à des sonorités très eighties ; quant à ‘Reflections’, c’est un étonnant trip en terres techno sous influences californiennes…

Ce qui fascine par dessus tout à l’écoute de ce nouvel album, c’est cette inventivité de tous les instants (quarante secondes jouissives de percussions à la fin de ‘Vibrations’), cet accord parfait entre synthés 80 et harmonies vocales dignes des Beach Boys, cette nonchalance qui transpire dans chacun des morceaux et nous invite à regarder danser les vagues ou à danser avec elles (‘High Moon’ et son refrain exquis). Cette facilité enfin à trouver des airs entêtants qui se gravent automatiquement en nous (‘Life We Know’), comme autant de singles potentiels. Pas de doutes, en 2015, on est toujours accros de Django Django.

‘Found You’, ‘First Light’, ‘High Moon’, ‘Life We Know’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire