Dj Yoda – « Fabriclive 39 »

Fabriclive 39[Album]
14/04/2008
(Fabric/Pias)

C’est les deux pieds dans la musique que Dj Yoda aura passé toute son enfance, entre un père manageur d’Eddie Grant et Eurythmics, une mère travaillant pour divers producteurs, et dans une chambre abritant l’énorme collection de disques de son paternel. Avouez qu’il y a pire cas d’enfant au destin tout dessiné, qui se rend compte de sa chance à l’âge de quinze ans quand il commence à ruiner à coups de scratches les centaines de galettes pop à sa disposition. D’ailleurs, ce sont sans conteste celles-ci qui auront donné leur couleur au hip hop de Dj Yoda, bourré d’humour et très ancré dans le son des années 90, quand le genre puisait sa meilleure sève dans la frustration, la colère et les difficultés sociales de l’époque, et avant qu’il ne soit plus ou moins récupéré par une classe moyenne qui n’aura fait que l’aseptiser. Comme le hip hop d’alors, Dj Yoda aime le risque et préfère justifier son appartenance à cette culture par le fait qu’il soit capable de scratcher sur n’importe quel genre de musique, quel que soit son beat. Et c’est cette ouverture musicale qui lui aura permis de s’imposer au sein des artistes comme des clubs, dont la Fabric qui sort ainsi son trente neuvième volume live, peut être un des plus variés et cohérents à la fois. Ici, et en 25 titres, le classique (Run DMC, Ice Cube, Jurassic 5) côtoie l’imprévisible (le « Sexual Healing » de Marvin Gaye repris par The Hot 8 Brass Band, le « Lovin You » de Minnie Ripperton en version drum n’bass), les vieux (Violent Femmes, Jean Jacques Perrey) répondent aux plus jeunes (The Coral), les rues du monde entier sont représentées (Bonde Do Role), histoire de permettre à Duncan Beiny (de son vrai nom) d’illustrer concrètement son pouvoir dancefloor trans-générationnel (Ghost, Salt n’Pepa revu façon baile funk). Donc si vous êtes du genre à ne pas supporter les mélanges, et à sortir avec des oeillères, inutile de vous ramener la gueule enfarinée à un dj set de Dj Yoda. Vous risqueriez quelques vertiges et de ne plus retrouver la sortie..

Tracklisting01 The Thunderclaps – Judgement Day (Donkey Work Re-Edit) – Ejectorseat02 Violent Femmes – Blister In The Sun – Slash Records03 Skibadee – Tika Toc – Ahead Of The Game04 Handsome Boy Modeling School – Holy Calamity (Bear Witness II) – Tommy Boy05 Ice Cube – Jackin’ For Beats – Priority06 Ghost – It’s All Love – Breakin’ Bread07 Jurassic 5 – Swing Set – Interscope Geffen08 The Hot 8 Brass Band – Sexual Healing – Tru Thoughts09 D Nice – Crumbs On The Table – Zomba10 Gang Starr – Just To Get A Rep – Virgin11 Jean Jacques Perry – EVA – Vanguard** DJ Yoda & Herve – Bonus Beats – DJ Yoda12 The Chemical Brothers – Salmon Dance – Virgin13 The Coral – In The Morning – Deltasonic14 Bell Biv Devoe – Poison – MCA** Tittsworth – Bonus Beats – Tittsworth15 Run DMC – It’s Tricky – Arista16 Salt N Pepa – Push It – Island Def Jam** Scottie B – Bonus Beats17 DJ Class – Tear Da Club Up – Unruly18 Bonde Do Role – Marina Gasolina – Domino19 Minnie Ripperton – Lovin’ You – Capitol** Bamabounce Bonus Beats20 Collie Buddz – Come Around – SonyBMG21 DJ Yoda Ft. Sway – Chatterbox – Antidote22 Adam F – Circles – EMI23 DJ Zinc – Super Sharp Shooter – BMG24 Wiley – Gangsters – Big Dada** Skream – Make Me – Tempa25 Lord Kitchener – London Is The Place For Me – Honest Jons

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire