Dj Mehdi – « Red, Black & Blue »

med180Album
(09/11/2009)
EdBanger
Remixes

Mehdi a de la personnalité. Bien qu’il ait été un des tout premiers artistes à être signés sur EdBanger, son registre ne s’inscrit pas dans l’identité sonore – compressée et vitaminée – que le label s’est forgé via les sorties de Justice ou SebastiAn. Plutôt que dans l’electro ou le rock, lui a fait ses armes dans le hip hop, et considère l’exercice du remix comme une belle récréation créative ou seul le beat compte. Ça tombe bien puisque, en attendant la suite de son premier album « Lucky Boy« , le parisien s’est attelé à « Red, Black & Blue », une compilation de ses principales revisites passant à la moulinette quelques grands pontes de la musique actuelle, de Chromeo à Santigold, en passant CSS, Architecture In Helsinki, Sébastien Tellier, Joakim ou Cassius. Autant de titres que la souplesse juridique de l’industrie de la musique aura bien voulu qu’il aligne. Pour le reste, tout aussi bon voire parfois meilleur, il faudra vous en remettre à « Black, Black & Black », à la sortie moins officielle et au téléchargement gratuit ici ou là sur internet. Mais à chaque fois, la méthode reste inchangée: Dj Mehdi s’applique à effacer le beat d’origine pour imposer le sien. Et, à force de constamment zigzaguer entre hip hop et electro, le bonhomme prend ses aises quel que soit le genre auquel il s’attaque. Dans les meilleurs moments de ce « Red, Black & Blue », il suffit par exemple que Murs pose son flow sur une production de Busy P (« To Protect And Entertain ») pour qu’une inspiration toute nouvelle offre un second souffle au morceau. Mais Mehdi excelle également quand il s’agit de dépayser ses victimes (« Music Is My Hot Hot Sex » de CSS, « Lights Out » de Santigold), ou de marier les genres, comme quand il repeint Joakim d’un beat hip hop (« Oleg Dans Les Bois), Etienne De Crecy d’une couleur downtempo (« Out Of My Hands »), ou les français Seb Martel et Sébastien Tellier en version electro (« Serge Dylan » et « Oh Malheur Chez O’Malley »). La diversité de ce disque fera que l’unanimité sera difficile à obtenir sur toute sa longueur. Pourtant, quel que soit le titre présent au tracklisting, personne ne pourra douter du plaisir pris par Dj Mehdi. Un plaisir qui s’entend, quand d’autres se replient le plus souvent sur l’exercice pour arrondir quelques fins de mois difficiles.

En écoute:


Tracklisting:
01 Red Black And Blue
02 Busy P feat. Murs – to Protect and Entertain
03 Joakim – Oleg Dans Les Bois
04 Dj Mehdi and Fafi – Lucky Girl
05 Etienne de Crecy – Out of my hands
06 Staygold – Justify
07 David Rubato – Circuit (‘the party’ Mix)
08 New Young Pony Club – Ice Cream
09 Holy Ghost! – I Will Come Back
10 Sam Sparro – 21st Century Life
11 Architecture in Helsinki – In case we die
12 Seb Martel – Serge Dylan
13 Chromeo – Waiting for you
14 Sebastien Tellier – Oh Malheur chez O’Malley
15 Steed Lord – Dirty Mutha
16 Santigold – Lights out
17 Cassius – Feelink For You
18 Manu Key – Si Tu Savais
19 CSS – Music is my Hot Hot Sex

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Dj Mehdi – « Red, Black & Blue »

  1. William Blake 10 novembre 2009 à 11 h 07 min #

    ptite correction: Lucky Boy est le deuxième LP de Mehdi, après The Story of (Espion)

Laisser un commentaire