Dj Brasco – « Fill The Gap »

Fill The Gap[Album]
05/11/2007
(Greenstone/Autoproduit)

Dix ans déjà que le producteur français DJ Brasco, batteur de formation, tente consciencieusement d’apporter sa pierre à la construction du hip-hop, trouvant peu à peu sa place sur la scène française par sa grande maîtrise des platines et son important travail de remix de productions monumentales signées The Roots, MF Doom ou De La Soul… Après avoir intégré en 2000 le collectif d’artistes DV Corporation et croisé la route du MC Kohndo (ex-membre de La Cliqua), DJ Brasco se lance dans la production de son premier opus, ayant pour claire ambition de bâtir un long pont entre Detroit et la Californie

Fruit d’un projet original et travaillé, ce nouveau « Fill The Gap » sorti sur le label Greenstone rassemble ainsi, sous la trame musicale du beatmaker français, une brochette assez impressionnante d’artistes d’outre-Atlantique, des MCs de la Motor City (Phat Kat, Black Milk et Frank N’ Dank), aux Californiens gravitant autour du label Stones Throw (Wildchild, Declaime, Georgia Anne Muldrow, ou encore Rasco)… Autant dire qu’avec un tracklisting pareil, difficile de ne pas succomber à une écoute frénétique..

L’intro de l’opus, « Still Together », nous fait vite comprendre les affinités qu’il peut exister entre DJ Brasco et ces talentueux artistes, offrant un son hip-hop regorgeant d’influences jazzy et mélodiques, dignes des productions du regretté J-Dilla. Passée cette entrée en matière, on ne peut plus convaincante, la suite s’avère largement à la hauteur, restant dans ce sillon harmonieux et métissé, sans pour autant lésiner sur l’efficacité des beats, toujours tranchants et incisifs, comme en témoignent « Shut It Down » interprété par Frank N’ Dank, ou les énormes « Snipper » de Wildchlid et « Go Hard » de Black Milk feat. Nametag. Au coeur de cette énergie, Brasco n’hésite pas à manier habilement les vibrations jazz-soul (« We’re Comin' » du brillant Phat Kat, agrémenté des scratches ingénieux de DJ Greem, « The Recipe » feat. Cadence, « Keep It Movin' » feat. Hezekiah) ou les samples de guitare sous toutes ses formes (« What We Do » featuring Tasherre d’Enajetic, « Do Your Thing » feat. Oddisee, « From The Bay » feat. Young Mizz), avant d’aboutir sur un magistral « Robin Hood Theory », dans lequel le couple Perkins-Muldrow fait encore des merveilles

Par ses productions fraîches et stimulantes, le Français parvient ainsi avec talent à accomplir ses objectifs de départ: tisser un lien solide et cohérent entre le hip-hop de Detroit et celui de la Bay Area, et, par la même occasion, faire voler en éclat la frontière East Coast/West Coast qui catégorise le genre depuis sa création. Si bien qu’on peine à croire que le bien nommé « Fill The Gap » soit seulement le premier album de DJ Brasco, tant il dévoile un son abouti, limpide et plaisant, capable de s’adapter à la carrure des plus grands rappeurs alternatifs US du moment..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire