Division Of Laura Lee – « Das Not Compute »

Das Not Compute[Album]
13/04/2004
(Burning Heart/Pias)

Les premiers albums de Blur, The Strokes, la petite troupe Dischord, les Rolling Stones, voilà entre autres à quoi on pense à l’écoute de ce nouvel album des suédois de Division Of Laura Lee. Déjà avec « Black City », son précédent opus, le groupe s’était construit son petit univers musical, loin de ses collègues de label et plus proche de la scène rock new yorkaise, celle qui préfère les ambiances glauques et le son brut là ou d’autres sautillent et chantent gaiement

« Das Not Compute » poursuit en ce sens la quête de DOLL. Ce nouveau long format confirme l’orientation musicale des débuts mais est marqué par une maturité certaine qui se traduit par des expérimentations couillues. Le seul souci, c’est ce manque d’originalité qui joue sur l’homogénéité du rendu final. « Das Not Compute » recèle d’autant de tubes que de morceaux plus moyens. Ainsi, certains sont clairement assombris par d’autres sans véritable accroche. Et tout cela n’est pas qu’une histoire de genre ou de goût. Car les suédois y vont ici pied au plancher comme avec des pincettes. Pour preuve, leur ballade hallucinée qui clôt cet album (« There’s a Last Time For Everything ») nous laisse sur une très forte impression

« Das Not Compute » est un disque qui s’apprécie de plus en plus au fil des écoutes. On ne rentre pas chez Division Of Laura Lee comme dans un moulin et les trésors qu’ils cachent prennent parfois leur temps pour remonter à la surface. Le persévérant se verra donc récompensé car après tout c’est bien lui qui est ciblé. Conseillé

Ecoutez un extrait sur le site Burning Heart

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire