Divine Fits – « A Thing Called Divine Fits »

div180Album
(Anti)
27/08/2012
Pop supergroup

Soudain, tout s’éclaircit. On en sait un peu plus désormais sur le silence de Spoon, et surtout sur la décision de Handsome Furs de débrancher guitares et clavier. En effet, tout ce flou qui entoure Britt Daniel (Spoon) et Dan Boeckner (Wolf Parade, Handsome Furs) pourrait bien trouver son explication dans Divine Fits: un simili-all-star-band qu’ils ont décidé de mettre discrètement sur pied ces derniers mois en compagnie de Sam Brown – batteur des New Bomb Turks, sur les tournées de RJD2 – et qui s’apprête à ne plus rien garder de secret puisqu’un premier album déboule en cette fin de mois d’août sur le prestigieux label Anti, avant même que le trio ait eu l’opportunité de le défendre en live. Logique donc que « A Thing Called Divine Fits » laisse jaillir d’un bout à l’autre, et sans modération, les influences de ses deux têtes pensantes qui s’y sont équitablement partagés le chant, cet élément dont il est impossible de réfréner le naturel. Du coup, difficile de ne pas faire le lien avec Handsome Furs quand Boeckner s’empare du micro bien soutenu par un synthé (« My Love Is Real », « Baby Get Worse »). Idem avec Spoon quand son chanteur/guitariste retrouve les automatismes de sa pop électrique sur « Would That Not Be Nice ». Reste que, hormis quelques titres sympathiques aux mélodies efficaces qu’on se surprendrait presque à siffloter (« Flaggin’ a Ride », « Civilian Stripes », « Shivers »), ce premier album souffre indéniablement d’une trop grande linéarité (« What Gets You Alone », « For Your Heart », « Like Ice Cream »), quand il n’est pas plombé par quelques compositions indigestes au possible (« Salton Sea »). Une raison de plus de se méfier de ces talentueuses collaborations, malheureusement toujours plus convaincantes sur le papier que sur bande.

itunes7

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire