Dirty Projectors – « About To Die Ep »

dirty180Ep
(Domino)
05/11/2012
Indie

Dans la foulée de l’excellent « Swing Lo Magellan » taillé pour contredire une certaine frange du public totalement hermétique à la complexité volontaire des compositions des Dirty Projectors, « About To Die Ep » vient aligner six nouveaux tracks: le morceau titre évidemment, agrémenté de cinq inédits qui – on en mettrait notre main à couper – sont issus de la même session d’enregistrement tant l’atmosphère y est en tous points similaire. Chose encore plus probable quand on sait que le groupe a choisi la douzaine de morceaux de son album parmi une quarantaine de démos achevées. Parmi elles donc, « While You’re Here », hommage de deux minutes à Gerard Smith (bassiste de TV On The Radio) au cours duquel la voix de David Longstreth se contente d’une seule section de cordes en guise d’accompagnement musical. Comme à son habitude, il y déploie ses talents très particuliers de mélodiste, ceux qui éclatent plus que jamais au grand jour sur le magnifique « Here Til It Says I’m Not », nouvelle preuve que le combo de Brooklyn sait désormais épurer ses morceaux pour qu’ils s’en aillent toucher en plein coeur sans aucun détour. Plus garage et psyché, « Simple Request » ajoute une corde à l’arc de ce maxi sans le briser, avant que « Buckle Up » et « Desire To Love » – deux titres bonus disponibles sur l’édition digitale – achèvent le disque dans un regain d’énergie, comme pour rappeler à l’auditeur que les new yorkais sont capables de tout, tout en conservant leur originalité et leur cohérence. « About To Die Ep » est donc un excellent complément pour ceux qui possèderaient déjà l’album, une énième perche tendue aux autres qui ont toujours tourné le dos à Longstreth et sa bande. Parce qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

itunes11

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire