Dilated Peoples – ‘Directors Of Photography’

Album / Rhymesayers / 12.08.2014
Hip hop

Même s’ils ont parsemé ces dernières années de divers projets solos, il y avait un bail que DJ Babu, Rakaa, et Evidence ne s’étaient plus réunis sous la bannière des Dilated Peoples. Depuis 2006 plus exactement, et leur dernier album ’20/20′. Accompagnés depuis leurs débuts d’une solide réputation underground (qui a brièvement bifurqué avec le morceau ‘This Way’ produit par Kanye West en 2004), les trois compères – droits dans leurs bottes et porteurs d’un classicisme hip hop hérité de DJ Premier – se retrouvent aujourd’hui pour marquer leur imposante carrière d’un nouveau chapitre.

Avec ‘Directors of Photography’, pas de fracture massive, pas de virages putassiers vers les gimmicks du moment. Non, seulement une ligne droite, héritage moderne et pourtant totalement identifiable de ce qui fait l’identité du groupe depuis toutes ces années: ces flows complices, cuts et prods estampillés 90’s dont la plupart sont signés par les principaux intéressés, depuis longtemps confirmés dans cet exercice. Pour le reste, ce sont Jake One, l’ami de longue date The Alchemist, ou encore Oh No qui complètent ce retour décliné en 17 morceaux.

Avec Aloe Blacc, Vince Staples ou encore Action Bronson, Dilated Peoples se donne un petit coup de jeune pour des réussites plus ou moins égales, l’excellent ‘The Dark Room’ contrebalançant les affreux afflux reggae de ‘Show Me The Way’. Dans cet album aussi épais qu’un bon classique new yorkais, les morceaux en comité réduit sont les plus marquants, reprenant avec brio les gimmicks du groupe, comme autant de clins d’œil complices adressés à son public.

Paradoxalement, cet aspect du disque se révèle être quelque part aussi son point faible. Entendons nous bien: rien ici ne déstabilisera le fan transi. Seulement, malgré la qualité de l’ensemble, on peut regretter que le groupe n’ait pas profité de ce retour pour brouiller un peu plus ses intentions. En attendant, ne boudons pas notre plaisir, ‘Directors of Photography’ est un album pleinement réussi, rendant immédiatement à Dilated Peoples la place qui lui revient de droit dans le hip hop underground.

‘The Dark Room’, ‘Figure It Out (Melvin’s Theme)’, ‘Opinions May Vary’, ‘Hallelujah’

À lire ou écouter également:

, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire