dEUS – « Vantage Point »

Vantage Point[Album]
21/04/2008
(V2/Coop/Universal)

S’il reste encore une seule certitude à la veille de chaque nouvel album de dEUS, c’est bien celle d’avoir affaire à un groupe qui n’a désormais plus de doute sur son propre talent. Et pour cause, à y regarder de plus près son parcours semé d’embûches, il aura longtemps mis sa solidité à rude épreuve, multipliant les changements de line up déstabilisants, qui n’auront pourtant jamais confisqué à ces Belges leur statut de groupe de rock référence, tout comme de longues périodes d’absence qui ne les auront jamais menés droit aux oubliettes. Bien au contraire, « Pocket Revolution« , son dernier album en date sorti après six ans de black-out total, aura même offert à dEUS un succès qu’il n’avait jamais connu à ce point auparavant, jusqu’à lui asséner une bonne bouffée d’oxygène amenant avec elle une sérénité retrouvée, et qui s’entend aujourd’hui sur « Vantage Point »

Ça ne fait pas de doute, le combo joue désormais bien droit dans ses bottes, fort d’un nouveau contexte qui lui aura été en tous points bénéfique. En effet, dEUS n’est plus tout à fait le même: il profite aujourd’hui de son propre studio (le Vantage Point…) qu’il aura construit de ses petites mains dans l’exact laps de temps de composition de ce nouvel opus, pour l’y enregistrer ensuite en deux mois. Mais ça ne fait pas tout. Tête pensante du groupe, Barman a lui aussi changé, mis de l’eau dans son vin, cessant de remplir ses morceaux à ras bord, pour mieux écouter ses partenaires et y trouver finalement une inspiration plus minimaliste mais toute aussi chiadée, et surtout beaucoup plus énergique que par le passé: une nouvelle orientation qui lui aura été soufflée lors d’une dernière tournée un poil trop redondante pour lui

Mais n’allez pas en conclure trop vite à une nouvelle salve assourdissante. Doit-on rappeler qu’on parle ici de dEUS, groupe de rock parmi les plus exigeants avec lui-même? Toujours aussi sombre bien que plus extraverti, « Vantage Point » est donc un nouvel album taillé pour la scène, aligne des titres évolutifs et plus immédiats fuyant par dessus tout le prévisible et le téléphoné dont il s’échappe encore grâce une atmosphère particulière qui survole chacun de ces dix nouveaux morceaux, dont certains sont de vraies pépites du genre.On pense notamment à ce « Oh Your God » qui se fluidifie magnifiquement sur le refrain, à la jolie ballade pop « Eternal Woman », à « Slow » semblant emprunter sa rythmique à Radiohead, au délicat « Smokers Reflect », et surtout à « The Architect », premier single étonnement dansant avec ses airs lointains de !!! et LCD Soundsystem. Difficile de trouver meilleurs arguments pour vous mettre définitivement dEUS en bouche. Reste que ceux qui prendront la peine de goûter à ce nouveau cru garderont très certainement ce « Vantage Point » collé longtemps au fond du palais… À consommer sans modération

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire