Depth Affect – « Hero Crisis »

Hero Crisis[Album]
04/06/2008
(Autres Direction/La Baleine)

Depth Affect est grand. Et si son premier album « Arche Lymb« , qui avait convaincu Alias et Cyne d’y participer, ne laissait que peu de place au doute, le quatuor le confirme désormais avec un second album tout aussi réussi. Pourtant, le combat n’était pas gagné d’avance pour les Nantais, apparus au moment où la déferlante Anticon et consorts en avait déjà fatigué beaucoup, et venus confirmer en 2008 quand l’electro hip hop semble encore chercher un second souffle, non sans quelques difficultés. Il fallait donc beaucoup de talent pour parvenir à accrocher un auditeur dont la vie n’aurait certainement pas été chamboulée s’il avait été privé de ce « Hero Crisis ». N’empêche qu’il aurait été dommage que les friands de ce genre de musique n’aient pas eu le droit d’y jeter une oreille. D’autant que Depth Affect a cultivé sa personnalité durant ces deux dernières années, s’est attelé à un nouveau disque, paradoxalement plus direct et plus mélancolique que le précédent, signe habituellement annonciateur d’une certaine mollesse. « Hero Crisis », en plein dans la veine emotronic assumée, fait donc les extrêmes se rencontrer, notamment grâce une production plus léchée que par le passé, et source de détails poignants tout au long de ces douze nouveaux titres. Ainsi, à l’image de son artwork, Depth Affect fait dans la dentelle, en jouant avec la stéréo sur la RnB futuriste de « Junior International » et « Dorothea Land », en optant pour des mélodies pop (« Radish Field »), en accentuant les contrastes ambiants comme entre le léger « The Villain Stands » et le final oppressant « Base Camp Wolf », ou en invitant Subtitle sur le logiquement hip hop « Street Level ». Et parfois, le niveau s’élève à tel point qu’on ne se focalise plus uniquement sur les détails pour mieux apprécier le titre dans son ensemble: c’est le cas sur les berceuses dubisantes « Girl’s Math » et « Tumble Tug », le délicieux et versatile « Cotton Candy », ou en compagnie du flow d’Awol One totalement à son aise dans les eaux hypnotiques des Nantais (« Dusty Records »). « Hero Crisis » illustre donc de la plus belle manière cette faculté qu’a le groupe à anticiper les pièges, les contourner, pour emmener son oeuvre dans des directions surprenantes. C’est encore plus une certitude: Depth Affect est grand, et n’a pas encore fini de prendre de la hauteur

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire