Deco Child – « Pray »

deco180Ep
(Ninja Tune)
09/01/2012

Chez Ninja Tune, il y a de « vieux » fidèles comme DJ Food, Fink, Luke Vibert ou Mr Scruff qui continuent d’entretenir le son originel, puis les petits nouveaux, ces inconnus qui nous surprennent et que l’on écoute souvent pour leur simple appartenance au label. Ce tremplin pour chanceux place aujourd’hui sur sa rampe un jeune espoir de 22 ans trouvant sa place au catalogue avec un intéressant premier EP.

Alex Lloyd se cache ainsi derrière le brouillard mélancolique de « Pray », véritable concentré d’émotions axé sur une intense mélodie. Deco Child se lamente alors sur un mur immense dont les briques auraient été posées par Fennesz ou Boards of Canada, jusqu’à attiser notre curiosité quant à la puissance sensitive potentielle d’un premier album qui sortira cette année. Tel un James Blake de série B, il prend sa voix de crooner, alterne les phases, du simple piano au dubstep sombre et éclatant de réverb sur « Nocturne », se distinguant par son côté accessible et son timbre vocal qui mute en Patrick Watson.

Ninja Tune aurait aussi pu convier des remixeurs maison pour appuyer le buzz mais il n’en est rien. Bien que peu connus, chacun leur tour, les trois invités retravaillent intelligemment « Pray » et « Nocturne ». Flipbook remixe même les deux titres en même temps et leur donnent une couleur house glitchy improbable sur le papier. Les deux titres deviennent ensuite méconnaissables entre les mains de Munchi qui propose une ballade au crépuscule à travers une version ambient baléarique, ou de Crewdson, dont les craquèlements et les fragiles cliquetis electronica rappellent ceux d’Eskmo. Un EP entièrement réussi.

En écoute

Disponible sur
itunes13

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire