Dead Sexy Inc – « Kamikaze »

Kamikaze[Album]
04/02/2008
(Enragés/Discograph)

Ne prenez pas les Dead Sexy Inc pour des opportunistes du fait qu’ils se prosternent fièrement devant la bannière electro disco punk. Ils vous riraient alors au nez tant ils ont vu peu à peu apparaître les groupes faisant aujourd’hui les couvertures des magazines musicaux. Car, ce trio franco-allemand fondé à Los Angeles en 2001 (des fois, mieux vaut ne pas essayer de comprendre) traînait ses guêtres et sortaient des disques quand Digitalism biberonnait encore, ou que les Soulwax n’étant encore qu’un groupe de pop bien mièvre. Ce qui ne veut pourtant pas dire que les jeunes pousses courent encore aujourd’hui derrière leurs aînés. Car Dead Sexy Inc, auteur d’un premier album sorti sur l’ancêtre electro goth Hypnotic/Cleopatra, d’une palanquée de remixes, apparu sur une multitude de compilations, et souvent dans le giron du jeu vidéo via quelques synchros de publicités, possède l’efficacité des suscités sans pour autant cibler le même public. Il pourrait pourtant, question de culture… « Kamikaze », renforcé par l’arrivée d’un batteur réglé au millimètre, est donc un nouvel opus beaucoup plus orienté vers les guitares et le rock que vers les machines et l’electro. Et cela, même si le duel est corsé tout au long de ces treize titres ou l’on peut croiser, entre autres, Nicolas Sirkis (Indochine) ou l’écrivain Dantec. Dead Sexy Inc, capable lui aussi de pondre des tubes (« The Simple Things »), tente plutôt de contenter tout son monde, en passant parfois les six cordes au second plan au profit des samples et claviers (« Afterhours », « Babykill »), ou l’inverse (« Hellywood ») histoire de tendre la main aux sensibilités punk (« Black Box Baby », « God Save The Queer »), glam (« Bitter Fuck », le puissant « Kamikaze Rock n’Roll » dans la veine d’un Electric Six bien burné), voire pop (« Fall In Love », « Safetynet »). Ainsi, à l’image de « Sourire Métallique », offrant un rapide retour en arrière aux années gothiques, et du malsain « Spam Me », Dead Sexy Inc ravira pleinement les rockeurs tentés par le dancefloor, mais totalement réfractaires à la hype actuelle. Un itinéraire bis, ou quand la bave de la blanche colombe n’atteint pas le méchant corbeau..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire