Dead Pop Club – « Autopilot Off »

Autopilot Off[Album]
01/09/2002
(Crash Disques/Pias)

Que de chemin parcouru depuis ces premières démos et ces différentes participations aux compilations hexagonales! Dead Pop Club est le parfait exemple en matière de persévérance payante. Après un premier album qui, malgré une bonne approche, restait assez plat et sans véritable personnalité musicale, ce « Autopilot Off » propulse le combo parisien au rang des leaders de la scène indépendante française

Tout comme Second Rate et Homeboys, leurs potes, plus question de passer outre lorsqu’on fait référence au rock énervé de notre bonne vieille France. Des tubes, des tubes, des tubes!!! Si Dead Pop Club avait quelques années de plus à son compteur, on pourrait croire à un best of tant ce nouvel album s’avère homogène. Difficile d’en extraire ses morceaux favoris. Frais, percutant, accrocheur, « At The Movies » possède toutes les qualités d’un titre d’ouverture. On y perçoit immédiatement les progrès du groupe en matière d’arrangement et surtout de chant. A mi-chemin entre un punk bièreux et un émo touchant, celui-ci s’avère être d’une qualité irréprochable et Dieu sait si c’est important dans ce registre. « Save The Last Dance » opère dans un style plus posé et plus rock et nous permet de nous remettre d’une ouverture explosive tout comme « It’s Not Just Rock n’Roll » qui nous repose après un « Satisfied » à se pisser dessus, véritable hymne mélodique en puissance. Nous retiendrons également les très intenses « Struggle » et « End Of Days » et ce « Obsession » de la trempe d’un « Satisfied »

Plus que d’être un très bon album, ce « Autopilot Off » redonne le sourire, rassure, prouve que le rock français n’est plus un pale plagiat des américains et a su digérer ses influences pour les exploiter de mains de maîtres. Plus qu’une surprise, une révélation

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire