Dead Fly Buchowski – « Land Of The Rough »

Land Of The Rough[Album]
10/05/2005
(Beggar’s Banquet/Naive)

Le colis est arrivé par la Poste un beau matin, laissant échapper après l’ouverture un boîtier complètement détruit et brisé, tombant en lambeaux, le disque à l’intérieur restant miraculeusement intact et préservé

Une illustration prophétique de la musique présente sur cet album, tant le groupe explose dans tous les styles, tous les genres, en réussissant à fusionner ses différentes filiations et à préserver un son homogène et personnel. Les influences se télescopent au fil des notes, faisant naître des parallèles entre les oreilles: les fantômes du psyché rock des années 60, du garage des années 70, de la country atmosphérique à la 16 Horsepower, et les spectres un peu plus évanescents du post-hxc et du heavy des origines semblent s’être donnés rendez vous pour faire péter quelques amplis

« Land Of The Rough », c’est donc ce concentré d’énergie planante, de rêveries tranchées par les guitares et portées par un chant de banshee plutôt atypique aujourd’hui. Le passé et le présent emboîtés sur des morceaux plutôt courts, bourrés de rugissements plaintifs, de frénésie délicate, et de mélancolie rageuse. Led Zeppelin, les Stooges, Fugazi et Black Sabbath traversant l’esprit sans jamais y rester, immédiatement bousculés par le flot des notes et l’urgence des mélodies

45 minutes, c’est tout ce dont les Dead Fly Buchowski ont besoin pour transmuter un résumé des 40 dernières années du rock en une pépite électrisée et intemporelle.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire