Das Racist – « Relax »

das180Album
(Greedhead Music)
14/09/2011
Hip hop

En hip-hop, t’as les mecs qui reluquent leur dernier manteau Vuitton derrière une table de mixage du haut d’un building de Times Square (hein, Kanye?), ceux qui sortent chaque année leur album/mixtape/hidden tracks planqués derrière un masque (comme MF Doom), et puis t’as les autres qui, eux, sont vraiment décontractés. On mettra Das Racist dans cette dernière catégorie. Ça tombe bien,  »Relax » prouve qu’ils s’assument vraiment comme tels.

Sorti de nulle part il y a trois ans avec  »Combination Pizza Hut and Tacco Bell », loué de tous avec ses deux mixtapes, le trio n’a heureusement pas pris la grosse tête avec ce premier album réalisé sans trop se poser de questions en termes de street-credibility. Tant mieux puisque le terme est définitivement ringard. Non, clairement, Das Racist s’en tape un peu de sonner hip-hop, et lâche la bride en s’ouvrant au monde. Truffé d’invités des featurings à la production – entre autres Diplo, El-P, Yeasayer – « Relax » est un pot-pourri réussi où se mêlent dance, pop, tropical, 8-bit et dubstep, au sein duquel les MC’s n’ont plus qu’ à déblatérer leur flow et leurs blagues pleines de name-dropping célébre ou anonyme (Sam Raimi, John Carpenter, Lady Gaga, My Bloody Valentine).

Mais qu’on ne s’y trompe pas, si cet album sent bon l’entertainment, les Das Racist capitalisent sur leur succès, comme ils l’avouent sur  »Brand New Dance »: « It’s a brand new dance / Give us all your money« . Aussi cosmopolite soit-elle, la production est soignée, plus lourde, forcément fédératrice, et ce qui semblait être une gentille blague n’en est finalement pas une. Au final, le groupe parvient à lâcher une quinzaine de titres sans qu’on ait besoin de tuer le temps. Alors, inévitablement, on se prend d’affection pour ces branleurs qui jouent aux hipsters, mais qui gentiment poussent Pharrell Williams et N.E.R.D au placard, histoire d’enterrer une bonne fois pour toute le Billionaire Boys Club qui n’en finissait plus de truster les clubs et les hit-parades.

En écoute

Disponible sur
itunes15

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire