Darkstar – « News From Nowhere »

dark180Album
(Warp)
04/02/2013
Electronica

Pour son second album, le trio Darkstar a préféré la maison Warp à Hyperdub, berceau de ses débuts. Ne cherchons pas d’explications, réjouissons-nous plutôt de voir à nouveau le label de Sheffield renouer avec l’electronica qui a largement contribué à ses beaux jours, même si on affublerait plus volontiers à ce « News From Nowhere » le terme Folktronica si cher à Tunng. Et pour cause: le chanteur James Buttery rejoint ici James Young et Aiden Whalley pour planter une graine pop/folk au milieu d’arrangements synthétiques et exagérément aériens, échafaudés dans le West Yorkshire, loin de l’excitation londonienne habituelle. Seulement, malgré des efforts certains, le disque peine autant à réellement décoller qu’à saisir l’oreille de l’auditeur. Dès l’intro « Light Body Clock Starter », Darkstar manque d’arguments pour inciter à écouter la suite, notamment ces autres vaines tentatives que sont l’énigmatique « – » – trop lent et évasif pour captiver – ou « Timeaway », premier single pas forcément bien choisi, qui semble s’essouffler à vouloir atteindre le niveau de magnificence d’un Apparat ou même d’un SayCet. Courageux malgré un manque d’éclat évident, Darkstar se défend par le côté agréable et confortable de cet opus rattrapant parfois in extremis notre attention, comme sur « Armonica », un « Young Hearts » légèrement épique réussissant épisodiquement à se montrer touchant, « You Don’t Need a Weatherman » au psychédélisme cher à Animal Collective, ou le pop et enjoué « Amplified Ease » offrant enfin du rythme à un album qui commençait à glisser vers une dangereuse conclusion. Avec quelques armes incontestables en sa possession, Darkstar parviendra donc peut être à faire sourire son destin. Rien est moins sur à l’heure qu’il est.

itunes31

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire