Danko Jones – « Below The Belt »

danko180Album
(Bad Taste Records)
11/05/2010
Heavy rock burné

On ne nous l’enlèvera pas de l’idée: avec « Never Too Loud« , son dernier album, Danko Jones avançait en terrain marécageux, comme perdu entre la nécessité de conserver intacte son éthique et de s’adapter à une audience plus régulièrement revenue, croisée à force de chauffer les stades remplis par Guns n’Roses ou Motorhead. Deux ans plus tard, les canadiens sont revenus sur de bons rails pour « Below The Belt », un nouvel opus dont le titre reflète plus que jamais l’état d’esprit: en 2010 comme à ses débuts, Danko Jones balance un rock qui tâche, avec peu d’autres préoccupations que celles de décrocher le bon vieux riff, d’appliquer des mélodies pop punk simplissimes mais définitivement efficaces (« I Wanna Break Up With You », « Had Enough »), et de secouer la gente féminine dans tous les sens du terme. Exécution parfaite sur des tubes à mille lieux de l’imbuvable « Take Me Home » de 2008 (« Activate Volcanoes »), et autres titres à haute teneur en testostérone qui sonneront l’entame d’un grand balais de headbangers, et feront immédiatement partir en toupie le moindre admirateur de Lemmy ou d’AC/DC (« Like Dynamite », « I Can’t Handle Moderation », « Tonight Is Fine »). Car Danko Jones livre finalement ici le minimum syndical qu’on attend de lui: un bon vieux hard rock à l’ancienne, basique et primaire, à l’inspiration fluctuante, qui fait rugir les moteurs, et invite hommes et femmes dans une immense orgie électrique ou chaque titre s’égrène à la vitesse d’une bière. Et même si le Canadien s’est déjà retrouvé plus près de faire péter les élastiques du calbar, « Below The Belt » rattrape bien le faux pas flippant de son prédécesseur. Rassurant.

Disponible sur
itunes13

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire