Damien Jurado – « Maraqopa »

jura180Album
(Secretly Canadian)
21/02/2012
Pop

On ne dira jamais assez à quel point il n’est jamais trop tard pour changer. Plus que n’importe qu’elle autre époque, la nôtre – celle d’internet, avec son immatérialité et son intermédialité – permet à quiconque d’évoluer, d’errer vers de nouvelles directions. Après neuf albums plutôt sombres et sobres, Damien Jurado se délaisse (enfin?) de ses angoisses morbides, et revient plus pimpant que jamais. Dixième opus, le second produit par Richard Swift, « Maraqopa » est un disque béni par des titres merveilleux: « Life Away From The Garden », « This Time Next Year », « Musuem Of Flight ».

Plus homogènes que sur ses précédentes productions, ses chansons semblent s’être échappées d’une ballade entre Neil Young et Roy Orbison. Damien Jurado a beau prétendre poser sur le présent un regard d’archéologue, il dépose, comme sur chacun de ses disques, comme sur chacune de ses chansons, un cierge aux pieds de ses illustres prédécesseurs. La voix pleine de reverb, le Damien aime chanter les états américains (« So On, Nevada »). Doit-on pour autant voir « Maraqopa » comme la bande-son d’un road-trip? Oh que non! Même s’il laisse entrevoir son devenir géographique, soyons certains qu’il l’a composé comme une visite guidée pour mieux se perdre.

On ne sait toujours pas ce que ce titre signifie, mais on se plait à croire qu’il s’agit d’un endroit où les solos de guitare donnent le vertige au blues (« Nothing Is The News »), où la pop orchestrale et lumineuse, précise et généreuse, a la grâce des productions spectoriennes. Car, autant se le dire, par son refus de la vanité stylistique, Damien Jurado vient de trouver son mur du son, parfumé et mystérieux. Au-delà de sa production bien léchée et de son sens sidérant de l’épure, le songwriter n’aura sans doute jamais la popularité de Bon Iver ou Beirut, mais il en aura à coup sûr les louanges.

En écoute

« Maraqopa »

Disponible sur
itunes21

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire