Dalek – « From Filthy Tongue Of Gods And Griots »

From Filthy Tongue Of Gods And Griots[Album]
01/09/2002
(Ipecac/Chronowax)

Voilà un artiste qui nous était inconnu et qui s’inscrit directement dans la lignée des groupes hip hop les plus expérimentaux alliant avec subtilité les rythmes du genre avec le côté bruitiste du rock nous rappelant de temps à autres Faust ou Velvet Underground. Ce « From Filthy Tongue » n’est autre que son deuxième album de hip hop apocalyptique qui fait suite à un « Negro, Necro, Nekros » qui avait ramené, à cette époque, le monde entier à ses bottes. Nul doute qu’il en sera de même avec ce deuxième essai

Les morceaux de cet album dégagent une intensité incomparable (« Spiritual Healing », « Classical Homicide ») grâce notamment à des rythmiques dévastatrices (« Speak Volumes », « Voices Of The Ether »), appuyée par des arrangements innovants (« Hold Tight », « Trampled Brethren », « Forever Close My Eyes ») apportant une couleur inédite au genre et nous rappelant parfois ce que Techno Animal a pu proposer lors de ses précédentes productions. Nous retiendrons également plus particulièrement « From More Hills » avec sa version complète et oppressante et son flow sombre, l’interlude « Heads » et sa fin destructrice

Dalek nous a convaincu. Son travail sur les sons et les ambiances en font un des artistes les plus innovants comme pouvaient l’être Antipop Consortium dans un registre plus électronique. Reste à apprécier ces compositions en concert ou la réputation de l’homme n’est parait-il plus à faire. Un album qui tombe à pic pour tous les frustrés ne se satisfaisant pas de la stagnation musicale actuelle

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire