Dalek – « Deadverse Massive Vol1: Dalek Rarities 1999-2006 »

Deadverse Massive Vol1: Dalek Rarities 1999-2006[Album]
23/07/2007
(Hydra Head/Pias)

Jusqu’ici plutôt réputé pour ses groupes de post/hardcore ou d’indus/metal (Isis, Pelican, Cult Of Luna, Jesu…), le label Hydrahead ouvre les pages de son catalogue au hip hop avec cette compilation d’inédits et version rares de Dälek. Pas sûr que les fans de Jay-Z et 50 Cent s’y retrouvent pour autant..

Le duo du New Jersey a de fait davantage d’affinités avec les extrêmes des scènes rock ou électronique qu’avec ses collègues b-boys, et ça s’entend méchamment dans leur musique. Refusant tout formatage artistique (le groupe est habituellement signé sur Ipecac…), Dälek (le MC/producteur) et Oktopus (le beatmaker) ont en effet prouvé à maintes reprises que les frontières entre les genres étaient de plus en plus obsolètes en collaborant aussi bien avec Dj Spooky, Isis, Techno Animal, Knut, Faust ou Sofa Surfers

Leur dernier album en date, « Abandoned Language« , délaissait quelque peu les fulgurances noisy de leurs précédents opus pour explorer plus intimement les atmosphères délétères chères aux films de David Lynch. Si ce revirement de situation en a surpris quelques-uns, cette compilation aura le mérite de montrer que ces aspirations ne datent pas d’hier. Regroupant des morceaux et remixes inédits ou parus sur des disques parallèles entre 1999 et 2006 (voir détails en bas de la chronique), « Deadverse Massive Vol.1 » constitue une approche relativement différente, mais non moins pertinente, des travaux du duo

Les déflagrations bruitistes qui peuplaient leurs précédents albums avaient peut-être effrayé les fans de rap indépendant (Saul Williams, Sensational, El-P…). Des morceaux comme « Megaton », « Ruin It, Ruin Them, Ruin Yourself, Then Ruin Me », « Desolate Peasants », « Streets All Amped », « Ascension » ou « Maintain » pourraient bien leur faire découvrir un tout autre visage de Dälek, plus accessible sans pour autant perdre en qualité. Un flow rocailleux, parfois proche du spoken word, se fraie un passage entre des beats lourds et des samples ciselés au millimètre. Le duo amoncelle là quelques munitions qui devraient faire mouche sur le public hip hop

De leur propre aveu, les deux hommes puisent autant d’inspiration chez My Bloody Valentine ou le Velvet Underground que chez Public Enemy ou KRS One. Et c’est vrai que des morceaux comme « Vague Recollection » ou « Back To Burn » pourraient sans problème séduire les shoegazers les plus exigeants, tandis que l’instrumental inédit « Angst » nous rappellerait presque le Four Tet d’antan (période « Rounds »)

Parmi les quatre remixes passés à la moulinette des studio Deadverse, celui réalisé pour les poppeux de Enon (« In This City ») est peut-être le plus consensuel et par conséquent le plus dispensable. Dans un genre assez similaire, on lui préfère largement la relecture ouateuse accordée aux Suisses de Velma (« Rouge »)

Dälek ne s’interdit donc aucun domaine et assume pleinement ses contrastes, comme en témoigne l’écart qui existe entre le très long inédit « Music for ASM » (composé à la base pour une performance aux côtés d’une petite quinzaine de musiciens issus du collectif avant-gardiste Anti-Social Music), presque abstrait et ponctué de silence, et la fureur assourdissante de « 3:46 », que ne renieraient pas les plus grands noms de la noise

En conclusion, il serait fort dommage de négliger ce « Deadverse Massive » sous prétexte qu’il emprunte des chemins de traverse. N’oublions pas que c’est souvent par là qu’on découvre les plus beaux paysages… Et si le « Vol.1 » du titre appelle logiquement un « Vol.2 », espérons y trouver les remixes effectués pour Isis, Knut ou Zu. Les fans de Jay-Z et 50 Cent attendront bien encore un peu de toute façon..

Tracklisting1. Megaton (Deadverse Remix)From « Techno Animal vs. Dälek » split 12″ (Matador, 2000)2. AngstPreviously unreleased (1999)3. Ruin It, Ruin Them, Ruin Yourself, Then Ruin Me (Deadverse Remix)From « Kid606 vs. Dälek split 12″/CD » (Tigerbeat6, 2002)4. Vague RecollectionFrom « Kid606 vs. Dälek split 12″/CD » (Tigerbeat6, 2002)5. Desolate PeasantsFrom « Dälek vs. Velma split 12″ » (Namskeio, 2002)6. Rouge (Deadverse Remix)From « Dälek vs. Velma » split 12″ » (Namskeio, 2002)7. 3:46From « Dälek vs Dalek 7″ » (Man Vs Ape, 2002)8. In This City (Deadverse Remix)From Enon’s « In This City Remix EP » (Touch and Go, 2003)9. Music for ASMPreviously unreleased (2003)10. Streets All AmpedFrom « Streets All Amped 12″ » (Ad Noiseam, 2006) 11. AscentionFrom « Streets All Amped 12″ » (Ad Noiseam, 2006) 12. MaintainFrom « Streets All Amped 12″ » (Ad Noiseam, 2006) 13. Back to BurnFrom « Streets All Amped 12″ » (Ad Noiseam, 2006)

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire