Curse Ov Dialect – « Lost In The Real Sky »

Lost In The Real Sky[Album]
01/07/2003
(Mush/Chronowax)

En provenance directe de Melbourne en Australie, cette nouvelle signature Mush (composée de Raceless, Vulk Makedonski, Aturungi, August the 2nd et Dj Paso Bionic) met au monde un premier album intéressant qui vient ajouter son pays à la longue liste de ceux déjà soufflés par ce hip hop avant gardiste grandissant

Caractérisé par le penchant politique de ses lyrics, ses flows originaux et aiguisés, Curse Ov Dialect pointe le bout de son nez tel un Public Enemy multi culturel armé d’une esthétique punk rock, prêt à tout pour donner à son hip hop une image d’opéra avant gardiste. Sans pourtant ressembler à un quelconque prédécesseur, ces australiens allient humour et originalité comme le prouvent leurs versions issues d’horizons différents. Ainsi, « Baby How? » est un beau retour en arrière, au temps ou Atari et autres occupaient notre temps libre; « Vertical Ascension » s’accapare à merveille un contre temps reggae, et « Multicultural Markets », comme quelques autres, aurait pu être la bande originale d’un certain South Park. Sur ces musiques originales, tantôt classiques voir old school, tantôt sombres et expérimentales, se posent des voix toutes aussi variées, aidées par des samples souvent magnifiquement hors propos, laissant entrevoir quelques ressemblances avec Shingo 2, un Busdriver en sortie de sieste ou même les Beastie Boys à certains moments

S’il s’inscrit sans mal au sein de l’écurie Mush, et s’il possède de nombreux attraits, ce « Lost In The Real Sky » qui, en bon cru, s’apprécie avec le temps, laisse cependant encore entendre un peu d’immaturité. Ces gentils tous fous méritent cependant sans mal une écoute et raviront même les adeptes d’un hip hop comico expérimental qui auraient déjà scotché sur la dernière oeuvre de Busdriver, Radioinactive et Daedelus. Un bon premier essai qui demande confirmation…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire