Crystal Stilts – ‘Nature Noir’

Album / Sacred Bones / 17.09.2013
Rock psychédélique

En pleine descente dans les années 60, Crystal Stilts poursuit la route du fuzz avec ‘Nature Noir’. Ce troisième long-format, marqueur d’une carrière longue de dix ans déjà, est sans doute le plus abouti des New-Yorkais. Dès le départ donné par ‘Spirit in Front of Me’, il apparaît clair que les deux dernières années ont été mises à profit pour de profonds changements. L’approche de la production est différente, plus mature. Le quintet délaisse la zizanie des frondes d’antan pour davantage de discernement. Les arrangements de corde donnent de l’ampleur, la lenteur s’installe et dans une hiérarchie fébrile, les instruments trouvent leur osmose. Ponctué de ruptures inattendues, l’album surprend, dérange parfois. Bien loin des légèretés de ses prédécesseurs, il invite torpeur et mélancolie pour composer l’opus le plus sombre du groupe. Toujours délectable, la voix réverbérée de Brad Hargett distille ses prêches inlassablement. Oeuvre globale, les titres se suivent dans la fluidité, à l’aide d’outros psychédéliques. Aucune porte de sortie n’existe et ‘Nature Noir’ enveloppe de son spleen lors de cette sulfureuse progression. Au final, ce dernier disque divisera. Certains regretteront la fougue de ‘In Love With Oblivion’ mais, avec le temps, ‘Nature Noir’ se révélera sans doute comme un grand album, la pièce majeure dans la petite discographie d’un groupe de Brooklyn qui avance dans l’ombre vers l’accomplissement.

‘Spirit in Front of me’, ‘Memory Room’, ‘Darken Door’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire