Cozz – ‘Cozz & Effect’

Album / Dreamville / 28.10.2014
Hip hop

Boule de nerf bourrée d’ambition, Cozz possède tous les attributs du jeune premier assoiffé de reconnaissance: un flow agressif, un grand nom qui veille en retrait sur son jeune poulain (il est signé sur Dreamville Records, le label de J.Cole), et un cordon ombilical en phase de rupture (le gars a des problèmes avec sa mère). Ainsi, son premier album ‘Cozz & Effect’ trace sa route sur le bitume de Los Angeles, à la manière de Nas dans ses jeunes années, avec cette même envie de tout dévorer en quelques rimes. Cependant, si la hargne répond présente, elle apparaît comme dispersée, éparpillée au sein d’un opus ou de nombreuses mouvances s’invitent entre les morceaux. Si New York est bien là, on retrouve également un peu de gangsta rap californien sur ce ‘Murda’ proche d’un vieux Dr Dre. Plus loin, c’est un peu de Houston qu’on retrouve sur ‘I Need That’. On sent ici une humeur de touche à tout, une manière de se frotter à tous les styles pour déterminer celui qui sied le mieux à la personnalité du jeune rappeur. Déjà très sur de lui malgré un style qui tend à s’affirmer, Cozz avance un peu ici à l’aveuglette, avec néanmoins pour lui un flow maîtrisé, et quelques productions de haute volée, comme le superbe ‘Cody Macc’. On garde un œil sur lui.

‘Come Get It’, ‘Cody Macc’, ‘Knock The Hustle’, ‘Murda’, ‘Ya Know That’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire