Cosmos 70 – « A Poet With Nothing To Say »

cos180Album
(BEE)
04/2011
Poptronica

Volontairement ou non, nous étions passés à côté de « Voices », le premier album de Cosmos 70 sorti en 2008. Peut-être parce qu’à l’époque, tout semblait avoir été dit de la fusion de la pop et de l’electronica, exploitée au maximum de ses possibilités tout au long d’une décennie au cours de laquelle elle aura eu la part belle. Trois ans plus tard, les choses se sont un peu calmées, certains ardents défenseurs du genre ayant jeté l’éponge, d’autres n’ayant pas réussi à faire évoluer leur registre. Ne reste donc plus que les pontes du genre – dont les toujours très attendu Boards Of Canada – derrière lesquels Cosmos 70 s’évertue à courir avec une endurance qui mérite d’être récompensée. Parce que, fidèle à ce qu’il a toujours été, le trio montre à quel point son travail de ces dernières années porte aujourd’hui ses fruits. Conservant en toute occasion une distance de sécurité avec ses aînés, toujours hors tendance et donc débarrassé d’un opportunisme souvent déplaisant en musique, « A Poet With Nothing To Say » séduit immédiatement par sa mélancolie ambiante, ses douces mélodies, ses voix chantées ou samplées, comme sa production réchauffée par un efficace compromis entre instruments analogiques et machines. Tout le long de ce disque, on plonge alors dans une atmosphère cotonneuse – donc confortable – qui épouse nos formes dans ses plus belles profondeurs (« Sea Of Rains », le seul à  rappeler les maitres Ecossais) pour mieux nous faire rebondir lors de quelques soubresauts pop acidulés (« In My Bones », « Zombie Nation ») ou percées électroniques plus tranchantes (« Hang Song », « Preaching »), parfaites pour la diversité de l’album. Ainsi, bien que « A Poet With Nothing To Say » ne révolutionne rien et s’essouffle légèrement lorsqu’on approche de la fin, Cosmos 70 réussit la difficile étape de la confirmation, et affirme sa personnalité dans le milieu déserté de la poptronica. À suivre.

Disponible sur
itunes25


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire