Corridor – ‘Supermercado’

Corridor – ‘Supermercado’

Album / Requiem for a Twister / 26.05.2017
Pop

On avait laissé Corridor en 2015, à la suite d’un album relancé par La Souterraine qui avait offert une seconde vie au ‘Voyage Éternel’ des montréalais. Au cours de l’excursion, on découvrait un groupe au cœur de nombreuses sensibilités et courants, soucieux de jongler avec son héritage francophone et ses influences situées entre Sonic Youth et les premiers R.E.M. Dans cette collision, perdu dans le tumulte de textes voilés par des effets brouillant toutes les pistes, cet enthousiasmant petit collectif laissait, sans s’en rendre compte, sa petite marque sur la galaxie toujours plus grandissante des groupes canadiens.

Deux ans plus tard, le quatuor est de retour, deuxième album sous le bras, bien décidé à accentuer son ancrage dans nos têtes et dans nos cœurs. Et à l’écoute de ‘Supermercado’, l’affaire est rapidement entendue. Plus direct, plus confiant dans son rapport à la clarté et à l’obscurité qui s’illustre notamment par ces deux voix désormais plus en avant, Corridor délivre un ici un meilleur disque, lien de jonction idéal ou sensibilité et fougue accumulent les bonnes idées, dans une insouciance sans retenue ni calcul qui ferait presque passer ‘Supermercado’ pour un premier album.

Pourtant loin de s’en tenir à une fronde sans suite, le groupe développe au fur et à mesure des morceaux rompus à toutes les humeurs : tube guilleret qui se conclue un peu au dessus de la barre des deux minutes (‘Coup d’Epée’), relents atmosphériques du ‘Voyage Eternel’ exploités au profit d’une énergie renouvelée (‘Le Grand Ecart’), micros tourbillons de psychédélisme tenus par la seule force des guitares (‘Du Moyen Âge à l’Âge Moyen’, ‘L’espoir Sans Fin’). Une variété cohérente qui lie les quatre membres du groupe vers un chemin commun, pavé d’excellence et de merveilleux.

ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Coup d’Epée’, ‘Le Grand Ecart’, ‘Du Moyen Âge à l’Âge Moyen’, ‘Demain Déjà’, ‘L’Histoire Populaire de Jonathan Cadeau’

No Comments

Post A Comment