Various Artists – « Ed Rec vol.3 »

Ed Rec vol.3[Album]
09/06/2008
(EdBanger/Warner)

Le dernier panorama offert par EdBanger remonte à plus d’un an déjà. A cette époque, le label parisien ne comptait qu’un album à son catalogue (le « Lucky Boy » de Dj Mehdi), excepté le premier volume des compilations « EdRec ». Depuis, la famille Pedro Winter n’a pas chômé, multipliant les références, affinant son style pour certains de ses représentants qui tentent d’ores et déjà de se détacher de cette étiquette french touch qu’il leur sera pourtant bien difficile de décoller. Il était donc temps de refaire un bilan, de se voir offrir un instantané de ce que propose le label en ce mois de juin 2008, et par la même occasion de déposer quelques inédits dont raffoleront sans contestation ses plus fervents adeptes. En ce sens, « Ed Rec vol3 » possède un intérêt certain, y compris pour ceux n’ayant jusque là manqué aucun chapitre de l’histoire, tout heureux d’avoir trouvé en EdBanger un échappatoire à ce courant minimal plombant et à ce revival disco pour le moins irrégulier

Ca ne fait pas de doute, qu’il s’agisse des novateurs SebastiAn (et son « Dog » très métal) et Krazy Baldhead (« No Cow, No Pow »), des fidèles à eux-mêmes Uffie (« Robot Œuf »), Dj Mehdi (« Pocket Piano »), et MrOizo (« Minuteman’s Pulse »), l’ombre trop pesante des Daft Punk n’est plus tout à fait d’actualité; comme si la clique toute entière (à l’exception peut être de Mr Flash et son « Over The Top », ou de Justice et son autoremix du désormais incontournable « Stress ») avait entendu les critiques, remis les points sur les i, et pris conscience qu’il fallait maintenant jouer de personnalité après avoir su habilement affoler les médias. Car tous ont désormais un nom, qu’il ne leur restait plus qu’à souligner d’un trait franc, sans oublier cette touche d’humour caractéristique que Mr Oizo, par exemple, s’est attaché à afficher dés l’introduction « Yves » ou une pâle imitation d’Yves Mourousi annonce le tracklisting

L’autre fait marquant de ce nouveau volume arrive avec le très bon « To Protect And Entertain » de Busy P, clairement orienté hip hop avec la collaboration de Murs (Def Jux) confirmant les nombreux ponts désormais entre l’electro de masse et le rap qui se cherche. Un fait confirmé par la résurrection inespérée des brillants DSL (« Find Me In The World »), récemment signés chez EdBanger, qui parviennent sans mal à contrebalancer le faux pas (pour ne pas dire gadin) de So Me, dont l’imbuvable final « Decalcomania » ferait bien de le renvoyer à ses crayons. C’est comme ça: à chaque sympathique réunion de famille son vilain petit canard, le but étant de ne pas se retrouver à sa table..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire