InFiné – « If We Pop »

ifweAlbum / InFiné / 29.07.2013
Electro pop

Label précieux et défricheur, InFiné s’offre chaque année un été ponctué par deux traditions: son workshop à la Carrière de Normandoux près de Poitiers, et la sortie d’une compilation. Pour cette édition, la structure a souhaité dessiner sa définition de la Pop, mêlant remixes et originaux de son catalogue et d’amis proches.

Longue de neuf plages,  »If We Pop » illustre donc toutes les facettes d’InFiné, qu’elle soit légère, aérienne, dansante ou mélancolique, sombre et anxiogène. Malgré sa diversité d’atmosphères, la compilation jouit d’un tracklisting fluide et cohérent, tandis que son homogénéité nous met bien en peine de citer un artiste plus qu’un autre tant son contenu ne souffre d’aucun faux pas.

Pas de doute, les amateurs d’électronica seront heureux de la revisite respectueuse du  »Beats » de Don Niño par Turzi, ou de la réécriture émouvante d’Almeeva du titre de Bachar Mar-Khalifé. D’autre part, l’osmose du combo Clara Moto / Sissi Lewis génère un tube dissonant entre cold-wave et minimal, tandis qu’il faut également mentionner le très beau  »Check Chuck » de Composer remixé par Monokle, parabole d’été indien sous le signe du chillwave.

Enfin, si les puristes rageront au sujet de cette version club du  »Licence To Confuse » de Sebadoh, elle trouve néanmoins toute sa place au sein de cette programmation. Seul bémol, la réinterprétation du  »Parade » de Rone dont le mariage avec les (pourtant) très bons Blind Digital Citizen vire à la romance de tele novela. Sans surprise, Infiné livre donc de nouveau une sélection de qualité à même de nous épauler dans cette transition saisonnière.

enecoute

enecouteintegrale

aecouterenpriorite

« Machins Choses », « Silently », « Check Chuck »

À lire ou écouter également:

, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire