Common – « Be »

Be[Album]
24/05/2005
(Geffen/Universal)

S’il existe un artiste dont on attend à chaque fois des nouvelles avec la même impatience, c’est bien Common. Le Mc de Chicago nous avait laissé sur un précédent album très riche, très varié, et novateur, produit en grande partie par ?ueslove et les Neptunes. On se demande donc logiquement quelle direction artistique il a choisi pour ce nouvel opus (accompagné d’un DVD d’une quarantaine de minutes en version import) qu’on rêve de dévorer depuis l’annonce de sa sortie

Comme souvent, l’intro donne le ton. Et force est de constater que Kanye West a su parfaitement s’adapter au style de Common. Mieux, on croirait retourner en arrière, et ceci est valable pour la plupart de ses productions. Ca sent bon le HipHop, en tout cas on pressent un retour à un style plus direct, certes moins expérimental, mais peut-être plus efficace. Et c’est le cas. On avoue être restés sceptiques quand on a su que Kanye West produisait la plupart des titres de cet opus, Dilla s’occupant de deux autres. Mais la surprise n’en est que plus agréable. Il a presque réussi à nous faire oublier Dj Premier ou No I.D qui, chacun, avait réussi à faire briller de cette façon notre Mc légendaire. Des beats efficaces, des samples parfaitement choisis, et surtout beaucoup de vrais instruments: tel est le cocktail toujours gagnant quand il est bien préparé

Common n’ayant rien perdu de sa qualité de plume et son flow étant toujours aussi compétitif, difficile de ne pas taper dans le mille. Et pour bien faire comprendre à tout le monde qu’il de retour dans le HipHop, au sens le plus classique du terme, saluons la présence de deux des plus grands Djs, Dj Dummy et A-Trak, à ses côtés. Ceux-ci sont d’ailleurs présents ensembles sur « Chi-City » de folie. Autre titre phare: « The Food », enregistré live au Dave Chappelle Show, ou Common, accompagné de Kanye West et de Dj Dummy, donne une véritable leçon. Notons également la présence des Last Poets, John Legend, Bilal, John Mayer, Luna E de Cirius B, en invités de choix pour ce désormais nouveau classique qu’est « Be »

Après l’écoute d’un tel album, difficile de rester insensible. On se croirait de retour dans les année 90, mais avec un son plus actuel. Pas de fioriture cette fois, un véritable retour au classique qui ravira les plus nostalgiques, et qui prouvera, s’il faut encore le répéter, que ce style de rap n’est pas mort. Et que sans « bitch » et sans gun, on peut quand même imposer le respect. Difficile de trouver des superlatifs à ce « Be » d’anthologie. Une bombe atomique? Non, pire, la planète HipHop a été heurtée de plein fouet par un astéroïde. On en pleure encore

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire