Coco Tea – « Biological Warfare »

Biological Warfare[Album]
02/07/2007
(Minor 7 Flat 5/Nocturne)

En 1974, le jamaïcain Calvin Scott aka Cocoa Tea commençait sa carrière en enregistrant un premier single dans son village natal avant d’aller tenter sa chance dans la jungle de Kingston… Plus de trente ans ont passé depuis, et autant dire que Cocoa Tea a fait du chemin, s’imposant dès le milieu des eighties comme l’un des artistes les plus engagés du monde du reggae, perpétuant ainsi l’héritage du défunt Garnett Silk. Le label allemand Minor 7 Flat 5 a ainsi pris l’initiative de remettre au goût du jour le chanteur jamaïcain en sortant un album tout frais, entièrement produit par Andreas « Brotherman » Christophersen, où la virulence de l’engagement de Cocoa Tea reste intacte. Phénomène rare dans le monde du reggae, l’intérêt des titres du chanteur réside beaucoup plus dans ses lyrics que dans sa voix, douce et agréable mais sans originalité particulière. Il est donc conseillé de prêter une oreille attentive aux textes du Jamaïcain qui dénonce sans relâche et sans dérives les souffrances du monde. Les thèmes des titres de ce nouveau « Biological Warfare » s’inscrivent ainsi dans la lignée directe de deux singles corrosifs sortis en 1990 et censurés en Jamaïque, « No Blood For Oil » et « Oil Ting », dans lesquels Cocoa Tea condamne sans concession la guerre du Golfe. Une chose est sûre, le Jamaïcain reste profondément inscrit dans la réalité de son temps et continue à faire passer des messages dans sa musique, donnant par ce biais une grosse claque au slackness et au dancehall infâme. On attendait cependant mieux des riddims de ce nouvel opus, qui, fidèles à un style nu-roots trop lisse et classique, restent relativement insipides. A l’exception des excellents « Biological Warfare », « New World Order » et « Sons Of Jah », ils n’offrent malheureusement pas au chanteur la possibilité de faire décoller ses titres. Au final, si on ne peut que se réjouir de voir Cocoa Tea continuer à répandre autour de lui ses lyrics conscientes et intelligentes, ce nouveau « Biological Warfare » risque d’en décevoir plus d’un par sa platitude et sa mollesse.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire