CLP – « Strictly Confidential EP »

clp180EP
(Sugarcane)
16/11/2009
Electro

Il faut savoir dissocier musique frontale et efficace à celle qui s’écoute sur la longueur. Il y a un an, « Supercontinental« , le premier album du duo CLP, n’avait pas manqué de le rappeler, lui qui dès sa sortie, et telles des maracas, faisait cogner les neurones sur les parois du crâne. Subjugué par l’immédiateté de ses productions, on aurait vite juré que Chris de Luca (ex Funkstorung) et Phon.o allaient squatter longtemps l’actualité comme les tops électroniques. Douze mois plus tard, leur passage n’a certes pas laissé indifférent, mais le phénomène annoncé n’aura finalement pas été. Comme pour nous conforter dans notre avis, « Strictly Confidential », long maxi plutôt que nouvel opus comme annoncé ici ou là, ajoute une ligne à sa discographie. Même constat, puisque ce sont quelques titres de l’album qui sont ici remixés par Lazersword, Nic Sarno, Sweat X ou Top Billin, et sur lesquels le sud-africain Spoek (Boys Noize Records, aussi entendu chez Playdoh) et Tunde Olaniran apparaissent le plus souvent. Dès le « Designer » (feat RQM) d’ouverture, comme plus tard sur sa version instrumentale ou sur le plus contenu « I’m So Trill – Sweat X vs FS Green Remix », on se laisse une nouvelle fois prendre au jeu de CLP: beat qui tabasse, sub bass monumental, sons compressés au maximum, et une irrépressible envie de brûler quelques calories. Mais les dix titres de ce « Strictly Confidential » (huit pour le digital) n’ont pas encore révélé tous leurs secrets: d’autres beaucoup plus orientés club contribuent aussi à l’intérêt de ce disque. En bons pyromanes de dancefloors, vous ne pourrez donc certainement pas rester statiques à l’écoute des deux autres brûlots contenus ici: le concassé « Lando Kal – Dub Mix », et l’influence Baltimore qui subjugue « Superconfidential – Top Billin Mix », comme son instrumental. Rien de bien indispensable si vous êtes passés à côté de l’album, ou qu’il ne vous a pas véritablement marqué. A condition qu’ils soient consommateurs de vinyl ou de digital, les autres, ceux qui sentent encore bouger dans leurs méninges, apprécieront.

En écoute:

Achetez sur:
itunes15

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire