Clara Moto – ‘Blue Distance’

Album / InFiné / 04.11.2013
Electronica

Sans vouloir être réducteur ou misogyne, les dames de l’électro – en large minorité, sans raison apparente – cultivent souvent une image qui s’intègre sans trop de difficultés dans ce monde de mecs. En faisant un rapide tour d’horizon, entre les bad girls (Miss Kittin, Uffie), les ténébreuses (Emika), les couillues (M.I.A.), les sexys (Nina Kraviz), les mystérieuses (Ellen Allien) ou les cheloues (Leïla), l’éventail est plutôt large. Pourtant, celle qui incarne peut-être le plus la féminité au sens pur – même si le terme est laissé à libre interprétation – est certainement Clara Moto. Ce ressenti est encore plus flagrant sur ce second essai que sur son premier album ‘Polyamour‘, qui laissait échapper quelques frissons pop et électronica au sein d’une délicate ambiance globalement techno. En effet, l’autrichienne privilégie ici l’ambient, les longues plages contemplatives et les pièces downtempo mélodiques, au détriment des galettes pour clubs. Timidement mais sûrement, ce second opus s’inscrit plus que jamais dans l’élégante ligne de conduite du label inFiné, en se rapprochant d’alter-egos comme Rone ou même Cubenx. Ainsi, en ne s’offrant que deux petites excursions réellement dancefloor, la blondinette tisse ses morceaux dans la dentelle en déposant intelligemment ses mélodies fragiles sur des rythmes lents mais percutants, dans un ensemble sensiblement mélancolique. C’est joli, et c’est à manipuler avec précaution messieurs.

‘My Double Edged Sword’, ‘I Saw Your Love’, ‘How We Live In Each Other’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire