Chrome Sparks – « Sparks EP »

chrome180Album
(Autoproduit)
04/03/2013
Electronica

Absent de nos publications lors de la sortie en catimini de son excellent EP  »My <3 », Chrome Sparks n’a malheureusement pas encore trouvé l’exposition médiatique à laquelle il pourrait prétendre. Il y a deux ans, sa première réalisation dévoilait les promesses bien réelles d’un jeune homme couvé par l’une des rares banlieues dorées de Detroit, Ann Arbor. Entouré d’un collectif informel aussi prolifique que méconnu, GRL MTN,  un temps batteur de Rich Aucoin, Chrome Sparks explore depuis sa chambre les corrélations entre la musique électronique, le jazz et la pop, sans trop se soucier des codes de chacun d’entre eux.

Il n’y avait qu’à voir les expérimentations, parfois erratiques, de ses transpositions scéniques pour comprendre à quel point Jérémy Malvin (son nom à la ville) cherchait à définir la synthèse de ses différentes orientations. Sa nouvelle sortie, sobrement intitulée  »Sparks EP », laisse à penser que beaucoup de chemin a été accompli par le garçon, désormais installé à Brooklyn.

Obsédé par les synthétiseurs et toujours illustré avec douceur, Chrome Sparks ne coupe pas totalement les ponts avec  »My <3 ».  Cependant, ce nouvel EP s’arme cette fois d’une production incomparable, offrant à la rythmique une place bien plus conséquente. L’équilibre est, de fait, plus judicieux, d’autant plus que le natif de Pittsburgh ne s’enferme plus dans les virages – souvent stériles – d’autrefois. Mieux écrit, « Sparks EP » fait mouche et pose les bases d’un avenir radieux pour le producteur s’il poursuit dans cette voie.

En dévoilant à chaque morceau de nouveaux pans de sa culture musicale (aussi portée sur des sonorités orientales), Chrome Sparks démontre une richesse et une audace rafraîchissantes. Si cet EP n’offre peut-être pas autant de candeur émouvante que son prédécesseur, il repousse encore plus loin les limites encore insoupçonnables d’un jeune producteur qui gagne à faire plus parler de lui des deux côtés de l’Atlantique. Ses deux EP sont à prix libre sur son bandcamp, vous n’avez plus d’excuse.

En écoute intégrale et au téléchargement


À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire