Chromatics – « Kill For Love »

chro180Album
(Italians Do It Better)
26/03/2012
Synth pop

Quelquefois, c’est le cinéma qui vient en aide à la musique: Chromatics en est l’exemple parfait. Auréolé d’une participation à la B.O du film à succès « Drive » avec leur titre « Tick Of The Clock », le groupe voyait alors sa popularité monter en flèche, accentuant ainsi une reconnaissance publique déjà flatteuse, gagnée avec « Night Drive », un album fourni en synthés spatiaux et voix enchanteresse.

Avec « Kill For Love », imposant pavé d’une heure et demie, Chromatics n’entend pas révolutionner ce qu’il sait faire de mieux: reprise classieuse de Neil Young sur l’ouverture « Back To The Grave », spleen nocturne sur « Kill For Love », rythmique robotique, guitare rigoureuse et toujours cette même propension à développer en quelques notes, un ensemble de visions allant de la quatre voies désertes jusqu’à la ville nocturne et dangereuse, le tout englobé par un halo de drogues et de fantasmes.

Cette capacité à l’évasion, c’est définitivement la grande force du groupe de Portland. Peu de formations peuvent en effet se targuer d’un univers immédiat, qui agit en symbiose avec la musique. Malheureusement, si l’album contient son lot de réussites tels que « Dust To Dust », « Birds Of Paradise », ou encore « There’s A Light Out On The Horizon », instrumental captivant de bout en bout, il se distingue aussi par quelques francs ratés: l’autotuné « These Streets Will Never Look The Same » qui se révèle profondément bancal, le facile « Running From The Sun » ou encore l’interminable « No Escape » qui conclue par un quart d’heure minimaliste ce lourd monolithe qu’est « Kill For Love ».

Malgré d’excellents moments, ce quatrième album se révèle être symptomatique d’un groupe peu soucieux d’innover, et qui se contente de rester campé sur ses acquis. Si la formule est pour le coup parfaitement en place, elle trébuche quelquefois, laissant entrevoir une dangereuse routine. Néanmoins, il reste bien assez d’autoroutes sans lendemain et de voyages intergalactiques pour éprouver les sentiments glacés de la bande à Johny Jewel.

En écoute

itunes92

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Chromatics – « Kill For Love »

  1. Tzioup 16 avril 2012 à 15 h 32 min #

    On s’accorde à être en désaccord.
    Mais quand même, de là à mettre un stream basse résolution..

Laisser un commentaire