Chokebore – « Black Black »

Black Black[Album]
01/01/1998
(Boomba/Tripsichord)

Voilà un album qui mérite bien son titre. Chokebore, depuis ses débuts, nous a habitué à des productions de moins en moins violentes, et il fout avouer qu’avec ce Black Black ils ne pourront guère faire mieux même si à plusieurs reprises les nerfs parviennent quand même à lâcher. Comme les définit si bien le zine Positive Rage, Chokebore est tel un citron, amer lorsqu’on le mange, mois qui laisse un goût dans la bouche qui nous fait y retourner rien que par gourmandise. En effet, cet album, plus que les précédents, est difficile d’accès. Difficile de rentrer dans une ambiance aussi sombre, plaintive, mélancolique et émotionnelle que celle de ce Black Black. Plusieurs tentatives vous seront nécessaires afin d’apprécier cet album à sa juste valeur. Jamais les hawaiiens n’avaient réussi à autant faire transparaître leur émotion par le biais de leur musique, plus posée qu’auparavant. Ceux qui connaissent doivent y aller les yeux fermés, les autres sont, je suis sûr, déjà avides d’écouter le plus français des groupes américains.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire