Chase Phoenix – « Cut To The Chase »

Cut To The Chase[Album]
01/01/2004
(Battle Axe/Chronowax)

Que tous ceux qui pensaient que Dre, Puffy et consorts avaient définitivement fait de votre musique un produit de grande consommation se réjouissent, le hip hop « old school » fait discrètement, mais brillamment, son retour à travers des artistes tels que Chase Phoenix. En sortant un premier album très remarqué sur la scène underground US, le Mc new-yorkais confirme tous les espoirs placés en lui depuis sa très remarquée apparition sur la compilation Lyricist Lounge

Les quatorze titres que nous propose Mickael Beaton, de son vrai nom, sont d’une qualité rare, mais cela n’a rien d’étonnant quand on sait qui s’est occupé des productions : Blockhead, Dj JS-1 et Dub L (qui a récemment travaillé avec Krs One, Kool G Rap,…)

Si vous attendez de ce rap qu’il anime vos fêtes estivales vous risquez certainement d’être déçus. Il est plutôt question de productions mélancoliques et de textes socialement engagés, mais en tout état de cause cela donne un disque d’une grande qualité

Pour parrains sur cette première sortie, Chase Phoenix a su s’entourer de l’incontournable Aesop Rock sur l’excellent morceau « Secrets Agents »,le partenaire de Danger Mouse, Gemini the Gifted One sur le morceau « Feel so », ou encore C-Rayz Walz de chez Def Jux sur le morceau « Say something »

Dés son premier essai Chase Phoenix frappe juste, et avec lui c’est tout le label Battle Axe qui en sort grandi.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire