Chapelier Fou – ‘Muance’

Chapelier Fou – ‘Muance’

Album / Ici d’Ailleurs / 20.10.2017
Electronica


Juste récompense d’un travail de longues années passées à dessiner sa singularité, la musique de Chapelier Fou se reconnait désormais à l’oreille. Car depuis dix ans qu’il multiplie les disques et les tournées, qu’il s’applique à mêler avec brio les sonorités électroniques et acoustiques, le multi-instrumentiste messin est parvenu à faire entrer dans les foyers les douces ambiances qui font encore une fois le coeur de ses productions sur ‘Muance’, un nouvel album sur lequel il ne se refuse rien. En effet, dans la foulée de ‘Deltas’ qui, en 2014, le voyait partager ses idées pour la première fois avec des musiciens, Louis Warynski a de nouveau mis le nez en dehors de son home studio pour enrober quelques titres de ce cru 2017. Ainsi, au delà de samples piochés dans ses vinyles de jazz, de musiques du monde ou de musique classique, les orgues, synthés et instruments à corde sont de cette ballade sans point de chute précis. Car lorsqu’on se plonge dans son electronica, Chapelier Fou vogue à l’envie, libre comme l’air, et avec lui son lot de mélodies (‘Oracle’, ‘Temps Utile’), de sursauts rythmiques (‘Philemon’, ‘Artifices’), d’ambiances parfois cinématographiques (‘Super Hexacordum’), d’harmonies légères (‘Cavalcade’), de rebondissements imprévisibles (‘Stiiitches’) et d’effets de surprise addictifs. Certes, Chapelier Fou papillonne mais retrouve toujours son chemin. Et, à voir les mélodies et gimmicks se passer le relais tout du long, c’est une nouvelle fois la cohérence finale qui impressionne. Baigné de beauté et de sensibilité, ‘Muance’ voit Chapelier Fou ajouter une nouvelle pierre fondatrice à son oeuvre déjà inébranlable.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Philémon’, ‘Oracle’, ‘Stiiitches’, ‘Guillotine’, ‘Temps Utile’, ‘ALK’


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.