Chairlift – « Something »

chair180Album
(Columbia)
24/01/2012
Synth pop

Après un premier album surévalué, et finalement peu convaincant, la fantasque bande de Caroline Polachek trouve le chemin de la lumière. A la fois arty, noisy et pop, « Something » est davantage une fantaisie psychédélique qu’un joujou de plus pour les hipsters. D’ailleurs, de cette réputation qui lui colle aux basques comme un malabar sous une chaussure, la jeune et charmante compositrice/interprète s’en moque comme de l’an quarante. Et pour le prouver, elle va même jusqu’à reprendre l’infâme Justin Bieber. La grande classe quoi!

Terminé les publicités pour Ipod, exit Aaron Pfenning (co-fondateur du groupe), Chairlift avance à présent vers une coolitude sans bornes. De « Sidewalk Safari » aux entêtants « Ghost Tonight » et « I Belong In Your Arms », c’est une héroine du 21ème siècle qui s’impose au monde comme la star de l’hiver. Sa signature sur Columbia le prouve: Chairlift voit désormais les choses en grand.

En cela, le titre n’est pas anodin, comme s’il y avait quelque chose en plus, quelques sons réfléchis et défricheurs qui n’étaient pas présents sur l’album précédent, une folie créative et récréative qui atteint son paroxysme dans l’impronnonçable single « Amanaemonesia », où le groupe décrit les effets d’une maladie imaginaire. Dans tout ce bourbier coloré, le kitsch n’est jamais très loin, mais la force de Chairlift c’est de le provoquer jusqu’à outrance, jusqu’au moment où leur synth-pop devienne une version futuriste des eigthies.

Avec « Something », Chairlift peut enfin exposer sa singularité. De toute manière, à l’heure où on se poke, se twitte ou se follow, ils ne devraient avoir trop de mal à faire parler d’eux pour ce qu’ils sont réellement. On en faisait un épiphénomène, ils sont là pour durer!

En écoute

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire