Chad Muska – « Muska Beatz »

Muska Beatz[Album]
01/03/2003
(Autoproduit/Autoproduit)

A l’origine, Chad Muska est l’un des meilleurs skaters américains. Son amour pour la musique et une figure, lors d’un contest, un Ghetto Blaster sur l’épaule, lui a même valu d’avoir un pro-model de radiocassette à son nom. Bref, autant le dire, c’est une des figures emblématiques du Skate US. Plus connu pour certaines productions Drum’nBass dont il accompagne ses vidéos, c’est un album hiphop intitulé « Muskabeatz » qu’il nous propose avec, comme invités, ni plus ni moins que les légendes du mouvement

A voir la liste des invités, il faut avouer que le coeur est proche de lâcher. Car lisez bien ce qui suit : Biz Markie, Afrika Bambaataa, Raekwon&U-God, Melle Mel, Guru, Krs-One, Jeru The Damaja, Prodigy de Mobb Deep, Mc Lyte, Special Ed, Ice-T et Flavor Flav sont présents sur l’album. A entendre autant de noms prestigieux, on a qu’une envie, c’est d’écouter le résultat. Et là, cruelle désillusion, les versions ne sont pas à la hauteur des featurings. Même si l’objectif annoncé était de faire un opus old school, on peut dire que même au début des années 80 on n’utilisait pas des sons aussi pauvres. Mais au-delà de ça, c’est aussi un sens de la mélodie douteux qui nous pousse à dire que les invités ont dû poser leur voix plus pour faire plaisir au skateur que pour son sens artistique. Bref, à part Jeru qui arrive à s’en sortir, le reste est bien souvent plus énervant qu’écoutable

Dommage de devoir conclure comme cela, car le concept est plus que louable. En effet, Chad Muska n’a payé aucun rappeur, se contentant de les défrayer et d’organiser des fêtes en leur honneur dont les skaters ont le secret. De plus, ce disque n’est distribué que via le circuit des skateshops donc introuvable chez votre disquaire préféré, ce qui malheureusement n’est pas bien grave. Espérons que cet incartade musicale ratée n’affectera pas l’autre passion de Muska qui reste aussi sa principale activité, discipline pour laquelle l’équipe de Bokson a le plus grand respect, à savoir le skateboard car comme chacun sait « Skaterboarding is not a crime »

Ecoutez un extrait sur le site Muska Beatz

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Chad Muska – « Muska Beatz »

  1. jerem 4 décembre 2010 à 23 h 11 min #

    tu n’y connais rien

Laisser un commentaire