Cavemen Speak – « Shadow Animals Solos »

Shadow Animals Solos[Album]
01/10/2003
(Shadow Animals/Import)

La mouvance marginale qui secoue le hip hop depuis quelques mois maintenant n’a pas laissé l’Europe insensible. Anticon et Def Jux ont en effet fait des émules sur notre vieux continent comme le prouvent les suèdois de Stacs Of Stamina mais aussi les belges de Cavemen Speak présentant aujourd’hui leur quatrième album, toujours bourré de longs morceaux hip hop très sombres et loin des stéréotypes

Composé de trois membres (Siaz, Nomad et Dan & The Idiot), le groupe sépare son nouvel album en autant de partie. C’est Siaz qui est à l’honneur sur le premier tiers (les deux autres sont quand même présents) ou on peut l’entendre se poser aux côtés d’artistes tels que Stacs Of Stamina, Josh Martinez, Kunga 219, Escape Artists, et Phlegm. Nous retiendrons surtout le « More Gravell » en compagnie des canadiens. Nomad reprend ensuite le flambeau avec des compositions instrumentales et live (guitare, batterie, clavier, orgue et mélodica) optant pour des sonorités folk suicidaires à la manière d’un Why?, surtout que le chant y ressemble également fortement. Dan & The Idiot conclura sur un morceau caché d’une petite vingtaine de minutes, inspiré par des ambiances théâtrales et qu’il faut écouter, selon l’auteur, au casque et à la lueur d’une bougie

Il est indéniable que Cavemen Speak fait partie intégrante de cette scène aux influences hip hop mais difficilement classable. Pour cela, ne le faisons pas et reprochons juste les quelques ressemblances trop flagrantes avec le royaume des fourmis. Un évident potentiel reste à affirmer pour se dégager de cette affiliation qui pourrait s’avérer dangereuse à terme

Ecoutez un extrait sur le site Shadow Animals

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire