Carlos Nino & Lil’Sci – « What’s The Science: Elevation »

What's The Science: Elevation[Album]
26/05/2008
(Shaman Work Recordings/Differ Ant)

Réunis le temps d’un album à l’intitulé pour le moins énigmatique, Lil Sci du combo Science Of Life et Carlos Niño, producteur au sein d’AmmonContact, s’affairent en une douzaine de pistes à remettre au goût du jour les influences jazz du mouvement auquel ils ont consacré leurs carrières respectives. Aidés dans ce projet soft Hip-Hop par une ribambelle de producteurs/musiciens originaires comme eux de Los Angeles (Daedelus et Flying Lotus pour les plus connus), le résultat proposé, loin de susciter l’adhésion immédiate, vaut surtout pour l’ode au Hip-Hop qu’il constitue, plus que pour ses qualités intrinsèques. Car dans soft Hip-Hop il y a « soft », et les deux compères n’hésitent pas à pousser le bouchon un peu loin, jusqu’à mettre en péril la faculté d’attention de l’auditeur, même bienveillant

Passé le slam introductif en forme d’hommage aux pionniers du genre, place aux mesures downtempo et minimales qui rythmeront l’écoute d’un bout à l’autre, à quelques nuances près: « The Natural/Scriptures » et son beat scindé en deux qui redonne espoir en brisant la monotonie qui menace dès la quatrième plage, un procédé efficace qu’on retrouve également sur « Honor, Courage And Karma » (featuring Prince Po) qui intègre quelques touches électroniques bienvenues. Un zeste de fraîcheur et de modernité au milieu d’un dépouillement constant qui culmine avec « Circulate », alliance entre le flow élastique de Lil Sci et un beat quasi-subliminal, marque de fabrique d’un Niño peu inspiré pour l’occasion. Seul Daedelus tire son épingle du jeu avec le titre « Higher » qui prouve, grâce au refrain chanté de Tiffany Paige, que racines old-school et minimalisme assommant ne vont pas forcément de paire, loin s’en faut

Avec ses textes tout en finesse et des instrumentaux pas beaucoup plus énervés, l’album-concept des deux acolytes ravira les amateurs d’un Hip-Hop « conscient » (ou « intelligent » c’est selon), parfait pour chiller le long des côtes cet été. Bien rappé et correctement produit, le résultat de cette collaboration ponctuelle a indéniablement de quoi séduire. Seulement voila, si le côté sage et scolaire du projet convainc dans un premier temps, il provoque aussi le désintérêt sur la durée. Par un manque d’audace déplorable, le disque tourne indéfiniment en rond et lasse plus qu’il n’enchante, amputé d’une touche originale qui ne cesse de se faire désirer. N’est définitivement pas Madlib qui veut.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire