Car Crash – « Et Le Silence Est Entendu »

Et Le Silence Est Entendu[Album]
01/02/2005
(Nagai Music/Mandai)

En se vantant d’influences de l’ordre de Chokebore, Girls Against Boys ou Portobello Bones, Car Crash avait toutes les chances de bénéficier d’une écoute attentive de notre part. Depuis 1997, ces nantais donnent dans la pop aux accents noise, privilégiant la puissance et la mélodie, et c’est bien à cela que nous avons droit sur « Et Le Silence Est Entendu », très surprenant troisième opus

Ici, pas de masturbation de l’esprit au résultat incompréhensible mais un son brut de décoffrage, des mélodies efficaces et des ambiances tendues et énergiques aboutissent à un résultat final très personnel et délicieusement chaotique que l’on aime se repasser en boucle pour reproduire sans cesse l’effet de bonne surprise qui nous anime. « New Medication » (tout comme « Not For Fun » et « In/Out » un peu plus tard) lance les hostilités de la plus belle manière, le décor est planté. Mais la particularité de Car Crash par rapport à des Headcases et consorts, c’est bien ce chant, souvent en français, magnifiquement écrit et maîtrisé (« Si l’Astronomie Domine », « On Se Tend », « Gemini ») qui condamne souvent, dans ce genre musical, ceux assez couillus pour le tenter. Certes, on peine parfois à tout cautionner (« Octobre », « Comment Faire Le Silence ») mais notre attention est vite rattrapée par cette richesse musicale et les contrastes qui rythment ce nouvel opus (« Vatopian », « Car Crash VI » et « Car Crash VII ») allant même jusqu’à se clôturer sur deux titres lorgnant vers la dizaine de minutes

Car Crash s’était déjà fait un petit nom sur une scène française déjà très qualitative. Parions qu’avec ce nouveau disque, ces nantais vont multiplier leurs émules. Tant de maîtrise, d’énergie et d’esprit ne pouvaient que faire mouche

Plus d’infos sur le site du groupe

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire