Camera – ‘Remember I Was Carbon Dioxide’

Album / Bureau B / 16.09.2014
Une snare un peu Berlin, tu vois, haaan?

À titre personnel, plus je progresse dans ce métier, et plus je me rends compte à quel point ma fainéantise peut m’être préjudiciable. Ainsi, en cherchant dans les archives de votre site préféré, je n’ai trouvé qu’une petite mention de Camera dans cette anonyme rubrique, sans explication de texte, sans mise en lumière, rien. Ce n’est pourtant pas faute de les avoir vus et grandement appréciés à plusieurs reprises. Mais dans le dédale de nos agendas respectifs, personne ici n’a eu la présence d’esprit de dire un mot sur ‘Radiate’, leur premier album. La sortie de son successeur permet donc de réparer l’injustice. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la surprise est totale à l’écoute de ce ‘Remember I Was Carbon Dioxide’.

Il y a deux ans, le groupe souffrait de l’usage vulgaire et poussif du terme krautrock pour décrire ses travaux à dominante répétitive, sonore et bruitiste. Prometteuse, la direction semblait néanmoins limitée. Aujourd’hui, Camera va bien plus loin. En premier lieu, le trio frappe par son soin du détail, de l’atmosphère, un caractère absent de leur premier album. Avec des introductions souvent maladives ou anxiogènes, le synthétiseur prend le temps d’installer les décors. Par ailleurs, le collectif s’engage dans une direction moins industrielle qu’auparavant, privilégiant des illustrations plus oniriques, aériennes. À ce titre, l’introductif ‘From the Outside’, ‘Synchron’ ou ‘Trophaeee’ ne sont pas sans rappeler le quatuor de Chicago, Cave (malheureusement bien trop rare au sein de nos frontières), plus proche d’un psychédélisme des grands espaces et des paysages sans fin. Mais Camera ne s’est pas encore installé à Portland, et n’oublie donc pas son goût pour les drones et les dissonances arythmiques, parfois longues de plusieurs minutes, variant ainsi les tableaux pour mieux brouiller les repères.

Au final, ‘Remember I Was Carbon Dioxide’ est, d’une part, un album hautement appréciable pour une écoute privée, et dans un second temps, idéal pour être retranscrit sur scène, là où après quelques bières dans le cornet, vous lèverez volontiers le poing en criant ‘plus fort!’ à l’adresse de nos amis teutons, sans vous soucier du reste de l’audience, guère amusée par votre manifestation avinée.

‘From The Outside’, ‘Synchron’, ‘Trophaeee’

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Camera – ‘Remember I Was Carbon Dioxide’

  1. droguerie 20 septembre 2014 à 14 h 35 min #

    Très bon morceau j’aime beaucoup la musique et l’univers proposé par Caméra ! 😉

Laisser un commentaire